PAPIER /PAPER






POUR : La qualité du papier

CONTRE : Le peu de pages, le repenti et le format




Papier Arches "Carnet de Voyage"

300 GR Grain Fin, bloc de 15 feuilles en 15 X 25 cm

Avoir du papier ARCHES carnet de voyage comme compagnon de balade, on se dit, c'est comme avoir un couteau Suisse ou une bonne Jeep...
Sauf qu'en fait on a plus un SUV qu'autre chose...
Alors les couleurs sont bonnes, le séchage est assez rapide... de l'Arches quoi!...
Sauf que dans les repentis, c'est pas vraiment de l'arches ! La couleur pénêtre le papier et c'est très dur de corriger.
L'autre point négatif est le "branlage" des feuilles de papier. Je veux dire qu'un coup de pinceau trop fort ou une goutte qui tombe et la tranche de la - ou les- feuille du dessous morfle... Bon c'est peut-être anecdotique pour certain mais comme le repenti est compliqué, on se retrouve avec un carnet un peu taché...
Un peu plus d'épaisseur dans leur papier ne ferait pas de mal (voir le carnet de même type chez Hahnemühle).

1 - Le prix : 10 €
2 - La blancheur du papier : 1=blanc cassé
3 - La résistance au repenti
allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) = 3
4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = à vos risques et périls
5 - Les couleurs selon le papier
. Testé avec :
- de la Old Holland
: Ils se marièrent et eurent beaucoup de chef d'oeuvres !... En gros les deux ensemblent c'est parfait en tout point !
6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 3








POUR : le côté jaunie et la résistance du papier

CONTRE : les formats





Papier Hahnemühle"Carnet de voyage"

Aquarelle d'académie

Bloc de 15 feuilles en spiral en 400 GR, papier en grain fin assez lisse pour tout style d'aquarelle y compris le lavis et plus...

Le recto est très légérement granuleux tandis que le verso est plus lisse

Il est à noter qu'il est très jaunie ( proche de l'Arche crème avec une tendance gris-verte ), donc l'utilisation de la gouache
blanche pour redonner un brin de lumière ici et là est vivement conseillé !

Sa texture fine avec sa solidité offre de multiples possibilités de mélange de médiums...

Côté résultats, ce papier est une bête de concours !
On en fait ce qu'on veut ! Les repentis se font très facilement, il séche assez vite et les couleurs avec le papier jaunie est vraiment très agréable au final. Si au départ ça me rebutait un peu, j'avoue que la touche finale nous offre comme un côté de vieux carnet sorti tout droit hors du temps...

La question est : juste 15 feuilles pour un carnet de voyage ?!...OUCH !!!

J'en fait un coup de coeur, mais je regrette deux choses :

- j'aimerais de plus petit carnet (A5 ou même A6+)
- J'aimerais bien des bloc ou des feuilles de ce papier...
Hahnemühle a une mine d'or avec ce papier et il le sous-utilise ! Dommage !

1 - Le prix : 11€
2 - La blancheur du papier : 5=jaunie
3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) = 5
4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = oui
5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :
- de la Old Holland : Subtile
6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 :5












POUR : la qualité de fabrication, le papier, le prix (raison de son étoile supplémentaire)

CONTRE : le manque  d'une version plus "glossy"






Watercolour book Hahnemühle
Carnet de voyage en 200  Gr

Le nouveau carnet de voyage de chez Hahnemühle bouffe, littéralement parlant, les plates bandes de chez Moleskine :
- Une couverture "hardcover" noire
- Du papier aquarelle 200 Gr
- et un prix en moyenne 10 à 20% moins cher (sans parler des promos)
Mais est il aussi bien voire meilleur? C'est la question que je me suis posé dans cette vidéo...




Résumons : Nous avons d'un côté un produit assez bien fini (le Moleskine) mais cher, et un autre qui fait un peu plus "roots" qui se dispense de fioritures et légèrement moins cher : Le watercolour book ! A noter qu'en A6 il est un peu plus grand que le tenant du tire...
Niveau papier, l'Hahnemuhle réagit bien, se gondole peu et est plus résistant aux repentis...
Les couleurs sont bonnes, mais pas de soucis avec ce papier extra-blanc...
La construction est solide, sommaire mais solide. La couverture peut être personalisable avec un peu de peinture acrylique ou juste des feutres
Bref, comme d'habitude, la marque nous offre le principal...
et c'est tout ce qu'on lui demande.

Ce petit carnet à beaucoup d'atouts dans sa manche, même si il manque un peu de "glossy"...
Il trouvera la poche des urbans sketcher et autre fans de carnet de voyage très facilement.

1 - Le prix : à partir de 9,50€
2 - La blancheur du papier :  2=Ivoire
3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) =3
4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = non
5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :
- de la Old Holland: saturé & contrasté
6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 4












POUR : la qualité de fabrication, le papier

CONTRE : le prix






Carnet de voyage "Moleskine" aquarelle
en 200gr

Saviez-vous que le mot "Moleskine" voulait dire "peau de taupe"?
Savez-vous que pour de nombreux carnettistes c'est le top du top?

Oui, je sais elle était facile!

Alors que dire de cette célébrité?
Sous cette couverture cartonnée lisse, solide et belle avec sa petite poche en soufflet en 3ème de couverture, le tout fermé par un élastique, se cache de 6o pages (pour le A6) à 72  (pour le A5) en 200 gr grain fin.
Si au départ, j'étais plutôt circonspect par rapport à la légéreté du papier, le travail que j'ai fait dessus m'a particulièrement surpris. Alors, soyons clair! : si vous êtes des grands mouilleurs fuyez vite le moleskine, vous allez au devant des déconvenues. Trop d'eau et le papier ressemble à une taupinière!
Par contre, si vous aimez faire des croquis rapide avec un petit pinceau à eau, ce carnet vous conviendra bien ! Il gondolera surement un peu mais le papier reprends assez bien sa forme. On peut faire des repentis, mais il ne faut pas trop insister, le papier peluche assez vite.
Le rendu couleur est bon, les couleurs sont brillantes dans l'ensemble, il n'y a pas de mauvaises surprises.
On pourrait penser que les teintes traverseraient, ce n'est pas le cas !...

Les points négatifs sont, hormis le prix, le côté ressort de la couverture qui peut devenir lassant à force de vouloir la retenir à moins de "casser" la reliure...

Au final, ce carnet particulièrement apprécié par les pros et les jeunes est sympathique et étonnant, mais 13€ un A6, ca vaut la peau des..taupes !

1 - Le prix : à partir de 13€
2 - La blancheur du papier :  3=coquille d'oeuf
3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) =2
4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = non
5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :
- de la Old Holland: brillantes
6 - Ma cote d'amour
mesuré sur 5 : 4












POUR : Le format/nombre de pages

CONTRE : Papier un peu léger








Carnet de voyage Stillman & Birn
"Premium sketchbook" "gamma série"
mixed média en 150gr



C'est par une amie urbansketcheuse qui avait reçu cette référence que j'ai pu tester ce bloc et avec qui j'ai même pu faire cette vidéo, sinon je pense que je n'aurais jamais essayé cette marque non vendu en France...

Alors que cache ce papier américain? Sous une couverture cartonnée sympathique, se cache un papier de 150gr qui parait au premier abord un peu léger! Et effectivement, si vous commencez à un peu trop le mouiller, ce dernier va faire pas mal de circonvolutions inattendu, et j'avoue, niveau résultat, c'est pas le top ! Par contre, si vous travaillez avec juste ce qu'il faut d'eau, vous aller "kiffer". Le papier se comporte bien tant qu'il y a une goutte d'humidité. Par contre ne comptez pas faire des repentis, vous allez vite le regretter !
Niveau feutre, les pointes glissent facilement et ça sèche vite.
Quant aux couleurs, dans l'ensemble c'est un peu terne ou léger...

Alors, un carnet à tester lors de vos prochains voyage à Londres ou aux states? Oui vous pouvez, à condition de ne pas lui en demander trop! Son petit plus est le nombre de page (124 p) supérieur à d'autres connus au détriment de l'épaisseur du papier et donc des perfomances en aquarelles, mais il faut avouer qu'il n'est pas totalement prévu pour ça!...

1 - Le prix : Non vendu en France
2 - La blancheur du papier : 5=jaunie
3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) = 1
4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = non
5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec : 

- de la Old Holland :Saturées
- Isaro : palichonnes
- Bréhat : mattes
- QoR : Un peu éteintes
6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 3







POUR :  tout...

CONTRE : un peu épais et lourd mais bon.







Carnet de voyage Clairefontaine aquarelle spiralé
 Papier aquarelle 100% coton. 300 g/m². Grain torchon.

On va faire simple. Vous prenez du papier Fontaine 100% coton de 300 gr en grain torchon. Vous prenez 25 feuilles. Vous mettez par dessus une couverture noire en carton plastifié (?)  avec un trou dedans et vous reliez le tout par de grosse spirales solides! Voilà c'est le carnet de voyage de chez Clairefontaine...

Ca donne au final un objet assez épais, lourd mais malgré tout avec qui on se sent bien! Un genre de gros pick-up américain taillé pour le voyage.

Alors résumons encore, ce fontaine torchon est certainement l'un des meilleurs papier d'aquarelle du monde, de part son grain innovent, sa blancheur presque extra, mais surtout pour le rendu des couleurs ! Vos teintes paraissent illuminées de l'intérieur!  C'est un plaisir inconsidéré de regarder ses oeuvres sur un tel papier ! Les repentis sont époustouflants!
Niveau crayon ou feutre, l'urbansketcher y trouvera moins son compte si il aime les choses précises, le grain torchon bouffant les pointes fines.
Malgré tout c'est juste du plaisir d'explorer le monde avec ce baroudeur, certes un peu lourdeau, mais aux multiples charmes...

Ps : je vous invite à aller voir la fiche du "Fontaine torchon" pour le rendu couleur selon les marques, car ça m'étonnerait que Clairefontaine s'amuse à faire deux papiers différent ;)

1 - Le prix : 17€
2 - La blancheur du papier : 1=blanc cassé
3 - La résistance au repenti
allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) =5
4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = oui
5 - Les couleurs selon le papier.Testé avec :

- de la Old Holland : puissantes et contrastée
- Isaro : couleurs très saturées et lumineuses
- Daniel Smith : couleurs extra lumineuses
6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 5











POUR : la couverture

CONTRE : papier assez limité




Carnet de voyage Goldline Clairefontaine
170 g/m2 et couverture rigide rouge.

Je ne comprendrais jamais les gars du marketing de chez Clairefontaine! Imaginez : vous avez une fille blonde et vous l'appellez "Scarlett"... Jusqu'ici ça va... et puis une autre pointe son nez! elle ressemble à la première mais elle est rousse... vous cherchez un prénom et vous l'appellez à la fin "Scarlett" C'est idiot hein? ben c'est ce que font le marketing de Clairefontaine avec leurs produits. Ce carnet de voyage s'appellerait "goldline"comme l'autre ci-dessous! Mais il est rouge, il a 60 feuilles, et pas des moindre, c'est de l'Etival en 180gr en grain torchon! Youpiiii mais Heuuuuu leur grain torchon est vraiment lisse! très lisse!  Et je suis loin de l'Etival que j'ai connu plus haut !

Testons le pour voir ce qu'il a dans le ventre!

Au premier abord il est avant tout beau avec sa couverture toilé et sa belle couleur rouge, qui le restera pas longtemps si vous êtes aussi cochon que moi! Il est aussi épais, très épais même et pourra vous servir d'assomoir  si vous arrivez à le glisser dans une grande poche ou un sac à main fourre tout!
Le papier est résistant mais le petit format rend la feuille aussi ondulée qu'une mer un jour de vent de force 6 ! Côté rendu des couleurs, elles sont belles, mais paraissent éteintes!  Ca me parait étrange car c'est quasiment le même type de papier que le carnet suivant!!! Les repentis sont moyens!
Le papier excelle avec les feutres, c'est le minum syndical.
J'ai beau tout essayer avec lui, il me fait penser à une belle voiture à qui on aurait retiré la suspension! Le problême c'est que la "voiture" n'est pas donnée : comptez en moyenne 25 € !

Je ne peux pas dire que je l'adore, je ne peux pas dire que je le deteste, je ne peux pas dire qu'il est moche, je ne peux pas dire qu'il est magnifique, c'est juste un bel objet dont l'utilisation me parait limité. Le problême est la concurrence sur ce segment qui est redoutable!
Pour les curieux friands de nouveauté...

1 - Le prix : à partir de 25€
2 - La blancheur du papier : 1=blanc cassé
3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) = 3
4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = faut pas le pousser
5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :
- de la Old Holland :éteintes et sombres
- Isaro : couleurs très mattes et peu lumineuses
- QoR : couleurs un peu lumineuses
6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 3







POUR : qualité du papier

CONTRE : couleur de la couverture





Carnet de voyage Clairefontaine Albums Goldline
couverture toile A4
180g/m²

J'avoue, quand j'ai reçu ce carnet de croquis en A4, je me suis dit "mouaaaaaais!!!...".
Pourquoi ?
Déjà la couleur... La photo rends mal mais heu.. comment dire... c'est une terre de sienne avec une pointe de vert et du gris... En gros, c'est vraiment, totalement, irrémédiablement moche !... A croire que les gars du marketing de chez Clairefontaine ont demandé à un ex-militaire reconverti en design en stage d'été chez eux "hey Albert c'est quoi ta couleur préférée?... ha?...celle-là?!!... ok on prends, on a plus le temps de toute façon!...". A la fin on se retrouve avec une couleur qui n'a pas de nom, et dont personne osera lui donner un nom.. sauf Clairefontaine qui l'a appellé " Goldline" ! Moi j'aurais plutôt appellé ça "laiton rouillé", ou sinon l'or de chez Clairefontaine mériterait un coup de mirror...
Ensuite, deuxième surprise, c'est du 180 gr !... A croire que la marque aime le 180 et veut nous en faire bouffer à toutes les sauces...

Vous compenez que je l'ai essayé comme j'aurais testé un vin sortant d'une bouteille sans étiquette : du bout des lévres, ou plutôt de mon pinceau! Et au final, quelle belle surprise ! Je ne connais pas la recette de ce 180 gr mais il est spécial ! Il accepte l'eau, la boit mais sans se gondoler à l'extrème. Quant aux couleurs, elles explosent sur cet extra-blanc! Même la plus chiche des couleurs se transforment en de puissantes teintes ! On peut la travailler, les repentis sont bons et le papier assez résistant. Le grain est là, très fin, loin de tout papier aquarelle habituel.
Le must: un petit élastique en haut pour y coincer un crayon

En fait je comprends pas trop le délire de ce travel book qui ressemble à tout sauf à un carnet ! D'ailleurs niveau marketing on le présente comme "livre d'or" ou "album photo" éventuel... C'est le nouveau couteau suisse, mais en papier !
Mais il reste une belle découverte, malgré un prix qui varie selon les magasins et juste pour 30 feuilles.
Si vous êtes urbansketcher, essayez-le, je pense qu'il va vous plaire car il vous en rappellera un autre!

1 - Le prix : à partir de 18€
2 - La blancheur du papier : 0= extra-blanc
3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) = 4
4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = oui
5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :
- de la Old Holland :étincelantes & contrastées
- Isaro : couleurs lumineuses et douces
- M.Graham : saturées et douces
6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 4







POUR : prix modique & largeur

CONTRE : pas très concurrentiel







Carnet de voyage Clairefontaine
spiralé 180g/m²

Ce carnet premier prix de chez Clairefontaine est vraiment "THE carnet" pour les apprentis  urbansketchers de part son prix mais aussi de ses qualités intrinsèques. Enfin, le mot "qualité" est peut-être exagéré. C'est du 180 gr en 30 feuilles coupées en carré de 20 cm sur 20, le tout relié par une spiral en fer. Le dos est cartonné tandis que la couverture est plastifiée. Du coup c'est un peu compliqué pour se le customiser...
Bref je vous le dis, c'est le carnet pour débuter.
Coté papier, ça fonctionne assez bien, à condition de ne pas trop lui en demander!. Le travail dans le mouillé vaut mieux eviter tout comme les méga repentis. En gros vous faites votre crob art et puis point barre ! D'ailleurs le papier assez lisse permet au feutre de glisser assez bien.

J'avoue qu'il est certes agréable, mais il est loin de la concurrence où il y a plus de grammage, le triple de feuilles -légérement plus petites- pour quasiment  le même prix...
Allez Clairefontaine, un petit effort...

1 - Le prix : à partir de 8,50€
2 - La blancheur du papier : 2=ivoire
3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) = 1
4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = pas vraiment
5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :
- de la Old Holland :éteintes
- Isaro : douces et saturées
- Bréhat : couleurs saturées
- M.Graham : couleurs lumineuses
6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 3





POUR : prix, facilité

CONTRE : papier pas terrible mais suffisant pour des croquis aquarellé de personnages (par exemple) MAIS N'EN DEMANDEZ PAS TROP A VOTRE PAPIER !! Il boit beaucoup et se déchire très vite!





Papier sketchbook dailer rowney

loc en 80 GR, à réserver avant tout pour des croquis rapide très très légérement aquarellisées.
Le papier n'est vraiment pas terrible, souvent il fait penser au papier recyclé et je pense que c'en est, bien que je n'en ai pas la preuve!
Il est parfait pour un "urban sketcher" travaillant au feutre délébile, limite un croquis aquarellé hyper léger, ça passerait...
Par contre il ne faut rien lui demander si on essaye d'aller plus loin...
Bref à reserver à un public averti...

1 - Le prix : 3€ le petit carnet
2 - La blancheur du papier : 5=jaunie
3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) =0
4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = Non
5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :
- de la fine
: grisé
- de la Windsor & Newton : mat
- de l'horadam : mat
- de la Sennelier : assez lumineux
6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 1





PINCEAU / BRUSH











Le taille 10 :

Le taille 4 :

POUR : tout

CONTRE : rien



Pinceaux de voyage
Manet 413-ND


POURQUOI ???!!!
Pourquoi Manet ne m'a pas envoyé cette référence de pinceau???!!!
Oui pourquoi???!!!
Ces pinceaux m'ont totalement réconcilié avec le petit gris! Surtout le taille 10 qui lui à tout seul mériterait un double coup de coeur!
Pourquoi???
D'abord il beau! Bon il fait un peu "cheap" dans sa livré argent et mériterait grandement un peu de dorée ou un bois coloré mais bon il prendrait quelques euros de plus!...
Ensuite le corps et le capuchon n'ont AUCUN problème de montage coutumier à ce type de pinceau et l'équilibrage et tout bonnement excellent....
Enfin la touffe est tout simplement géniale ! Une superbe capillarité, une pointe immédiate, et un toucher sans pareil..oui, au début j'ai eu droit à 1 ou 2 poils se barrant, mais depuis plus rien! Une solidité sans faille malgré ma dureté envers eux !
Et le pire là-dedans, c'est leurs prix :
- le taille 10 est à 10€
en moyenne
- le taille 4 est à 5€ en moyenne
C'est pas un prix, mais un cadeau ! Et si personne ne vous l'offre, offrez-vous le!
Pourquoi???!!!
Arrêtez de vous poser des questions et vivez un peu!...

Prix à partir de: 5€




POUR :Tout

CONTRE : rien sauf à affiner plus la pointe



Pinceau de voyage
Manet 610-ND taille 4


Je l'ai acheté 5 mois après le taille 10 que j'avais particulièrement aimé. Je voulais sa version mini...
Alors il est dorée, il est beau, il est racé et assez bien équilibré comme son grand frère...
L'emboîtage se fait bien, encore un bon point!
Coté touffe il a une bonne capillarité et est assez solide en cas de maltraitement comme son grand frère
Par contre niveau pointe, c'est pas son grand frère ! Il aurait plus de finesse il aurait mérité grandement d'être aussi "coup de coeur" .
Malgré tout ce sera une bonne aide pour tout ceux qui n'arrivent pas à profiter de la pointe du 10 !...


Prix à partir de: 7,50€




Pinceaux de voyage Da-Vinci Série 902

Bientôt...




Pinceaux de voyage Da-Vinci Série 932

Bientôt...




Pinceaux de voyage Da-Vinci Série 943

Bientôt...









POUR : la touffe et surtout la pointe

CONTRE : la taille du corps du pinceau





Pinceaux de voyage Da-Vinci Série 1535
Taille 5


Si il y avait les jeux olympique du pinceau de voyage, le 1535 serait  Michael Phelps ou l'Usain Bolt ! Ce n'est pas un pinceau mais quasiment un chef d'oeuvre !
Résumons l'objet ! Vous prenez l'architecture d'un 1503, c'est a dire du plastique solide vissable, vous rajoutez une touffe de poil de martre et.. vous avez un 1503! Ce qui n'est déjà pas mal !...
Mais voilà ! Au lieu de laisser une pointe ronde, vous demandez à "Pépita" la grande coiffeuse du coin de retailler la touffe pour réaliser une longue pointe éffilée. Et là, vous avez le 1535 !

La petite histoire
L'été dernier (2016) je dépose ma critique sur la Da-Vinci 1503 et dans un tweet je fais un appel à la marque pour qu'ils prennent le corps du 1503 en taille 8 (retenez bien, important pour la suite) et qu'ils mettent la touffe d'un.. Artissimo 428 !
Au mois d'octobre, je reçois un petit plis avec une petite boite et une petite lettre me disant en gros "vous parliez peut etre de çà?...c'est en cours d'elaboration merci de pas en parler pour l'instant..." Wooooaaaa ! me disais je! Honoré de la confiance de chez Da Vinci ! Du coup je l'essaye et... C'EST LE COUP DE FOUDRE IMMÉDIAT! Un pinceau avec une bonne retenue d'eau et une pointe, madre dios ! Une pointe qui rivalise avec les plus fins pinceaux! Vous peignez mais vous pouvez aussi dessiner avec! Je le maltraite de toutes les façons et la pointe reste, raide, rigide comme un horse-guards devant sa gueritte !
Plus je cherchais à le detester et plus je l'aimais !
Ce pinceau, avec un carnet de voyage, vous pouvez partir tranquille sur mars ou même pluton !

Oui mais...
J'ai écris non seulement mon enthousiasme à Da-Vinci mais aussi mes remarques qui étaient par rapport à la taille du pinceau qui est trop petite en taille 5 (alors qu'en taille 8 c'est parfait) et du coup crispe la main ainsi que le design trop identique au 1503 (je les confonds toujours). Da-Vinci les ont pris en compte et m'ont demandé de patienter pour écrire cet article... Et j'ai attendu... attendu...attendu...
Jusqu'à ce que je vois sur Ebay et Amazon des magasins US qui vendaient des 1535 ! A priori Da-Vinci les ont mis en vente enfin !

Sincérement, si vous êtes un urbansketcher, ou simplement un aquarelliste qui se déplace beaucoup et qui désire un bon pinceau polyvalent et excellent, alors sautez sur le 1535, une fois essayé vous l'épouserez!

Prix à partir de: 35€










POUR :Tout

CONTRE : rien





Pinceau de voyage
Manet 610-ND Taille 10


Je rêvais d'un Manet en pinceau de voyage, mais il faut avouer qu'ils ne sont pas donné.. enfin, ça dépend de la référence!
Ce taille 10 en poil de martre coûte en moyenne 25€. Oui, il est cher ! Mais il est au même prix que le 1793 en plus gros et surtout en plus efficace !
Imaginez une énorme grosse touffe de poil de martre et au bout, une fois mouillée, une pointe heuuuuu..pointu mais large! Oui, difficile de comprendre, mais impossible aussi de vous le décrire précisément tellement qu'il est innattendu ! Une belle pointe type 610 avec la capillarité d'un 446 ! Que demander de plus?! C'est vraiment LE pinceau de voyage pour l'aquarelliste.
Côté fabrication, il est juste parfait ! L'emboitage se fait précisement donc inutile de mettre un petit bout de scotch pour que le corps tienne sur la tête. Par contre, il est tellement serré que parfois on a du mal à le sortir! L'équilibrage est tout bonnement incroyable et c'est un pur plaisir de peindre avec !

Alors est-ce que cette petite merveille à un défaut?
Oui ! Il faut s'y habituer !  Car tout ce que je vous ai écrit plus haut m'a pris du temps pour le découvrir; ce ne fut pas le coup de foudre immédiat entre lui et moi! Habitué aux Da-Vinci ou aux Isabey j'ai été désarconné par ce Manet. Et puis j'ai peins avec, encore et encore, et j'ai découvert que ce 610-ND était comme une paire de baffle, ou une voiture : il me fallait le rôder!
Donc soyez patient quand vous en posséderez un, car il va vous dérouter comme moi...
Mais après ce sera votre meilleur ami!...


Prix à partir de: 25€





POUR : le prix!


CONTRE : l'assemblage assez "branlant" parfois (mauvaises finitions)...




Pinceaux de voyage Askia (Boesner.fr)

Ces pinceaux de voyage en martre sont un pur bonheur! Ils sont avant tout peu onéreux pour leurs qualités! Ils gardent assez bien leurs pointes malgré tous les mauvais traitements que je leur fais subir... sauf dans les petites tailles !
La capillarité est excellente dans les grandes tailles

Un pur must et un pur plaisir pour un petit prix!

Conseil : Comme je vous le dis, certains sont assez "branlants" . C'est à dire que le capuchon servant de manche, une fois enfilé au corps du pinceau, peut se balader...
Je vous conseille d'en faire part aussitôt au SAV de Boesner pour un échange...



Prix à partir de: 5€




Set à 40€









POUR : inventivité, fabrication,  et capillarité exemplaire

CONTRE : le prix et quelques poils résistants...





Pinceaux de voyage Da-Vinci Maestro 910 Taille 6

Je ne vais pas vous le cacher, je rêvais de tester ce pinceau de voyage. J'adore ce type de matériel, et encore plus quand ils sont fait avec précision et délicatesse comme ce Maestro 910...
J'en ai rêvé et Da-Vinci m'a permis de le réaliser.
Je le reçois donc sous son blister solide, et là... heu comment dire?... si, donnez à votre gamin un de ces flacons avec ouverture sécurisée et vous avez moi devant le pinceau...! C'est tout un système ! Surtout que le capuchon est bien bloqué et faut pas hésiter à tirer dessus ( avant de faire des miracles, regardez ma vidéo) et enfin la pointe parait ! Un petit tour sous l'eau chaude et à nous le rêve..ou presque...
D'abord je m'amuse avec le double systeme de protection. Le truc pour rentrer la touffe dans le corps est tout simplement génial ! J'adore... Tout est prévu pour protéger votre pinceau. Par exemple si vous désirez mettre le capuchon alors que votre touffe est sortie, il est juste à la bonne longueur et la butée vous aide à ne pas aller plus loin...Malgré tout on se pose la question : "pourquoi Da-Vinci n'a pas pensé à un pas vissable à l'intérieur du corps pour solidifier le tout?...
Pas vissable qu'ils auraient pu mettre aussi au bout du corps pour mieux faire tenir le capuchon...
Je continue donc à m'amuser avec lui, et je m'aperçois qu'on peut l'avoir en taille d'une main ou longueur pinceau. En taille compléte l'équilibrage est bon. En petite taille il parait un peu lourd au niveau de l'arrière. Mais c'est mon côté pointilleux...
Au final, que dire à part "merci Da-Vinci" pour l'inventivité de ce pinceau.
Mais un pinceau c'est aussi et avant tout sa touffe. Celle du Maestro 910 est souple ! Très très souple ! La capillarité est énorme sans être excessive. La pointe ne reste pas en pleine charge, mais à 3/4 sèche, elle se reforme pour faire des traits hyperfins malgré la taille (Taille 6 pour moi ). Bref tout ce qu'on lui demande quoi !...
Hélas ce petit pinceau (en tout cas celui que j'avais ) a deux imperfections.
La première est que souvent, sans savoir pourquoi, un ou des poils regrichent, qu'ils soient mouillés ou pas. Du coup j'ai eu des effets de matière imprévus dans les ciels par exemple... bon!... si on pouvait éviter...
Le deuxième est le prix ! 20€ le taille 1!...oui ! oui ! vous avez bien lu.
Je comprends que la qualité et la technologie doivent se payer, mais ce n'est pas à la portée de tout le monde...
Toutefois, pour avoir tatouillé cette marque, la solidité est souvent au rendez-vous ! Alors peut-être en investissement?...
Je verrais dans le temps si c'en est un bon ou pas. A suivre donc !...

Pour l'instant je lui mets qu'un 5 étoiles et on verra si au fil du temps il aura une étoile en moins ou un gros coup de coeur...

A travailler avec des carnets d'une taille maxi 16 X 24

Prix à partir de: 20€









1503 en taile 2.



1503 en taille 8.



POUR : solidité, qualité de fabrication et capillarité exemplaire (n°8)

CONTRE : fragilité, trop petite taille du numéro 2 (peut se perdre facilement); prix exhorbitif
(pour les 2).




Pinceaux de voyage
Da-Vinci Pure Kolinsky 1503 Taille 2 et 8



Sans vouloir me comparer, j'adore la vision technologique de chez Da-Vinci qui est similaire à la mienne. Un outil doit être simple, bien fabriqué et résistant... Si il est beau c'est un plus!
Les pinceaux de voyage 1503 sont dans mes critères.
Vous prenez du bon poil de martre, vous le sertissez, vous lui fabriquez un corps en plastique vissable et vous avez un 1503!
Je vous l'avez dis : Simple!
Mais y'a t il un loup sous cette simplicité?
Le montage et le démontage est effectivement simple et solide. Des pas de vis aux deux extrémités, Capuchon large. Rien à dire..ou presque ! Autant pour la taille 8 c'est parfait, mais pour la taille 2, je prends le pari que si vous ne le perdez pas dans la nature, le petit pas de vis aura lui des problêmes tant qu'il est fin.
La touffe du n°8 est très volumineuse mais pas au détriment de la pointe, cette dernière est fine. Si la pointe avait été affiné encore plus, ç'aurait été comme un Artissimo 428 ... (là je donne une idée au marketing de chez Da-Vinci)..Le rêve quoi !
L'équilibrage du numéro 8 est bon avec un peu de lourdeur au niveau de la touffe.
Par contre le N°2 est tellement fin que je ne peux que dire que.. c'est un pinceau extrêmement fin! Sa capillarité va avec sa finesse. En gros il ne faut pas trop en lui demander!
Au contraire du Numéro 8 qui nous permet tout ! Sa capillarité est tout bonnement exemplaire! Et tout comme le Maestro 910, au 3/4 sec, il révèle une pointe qui, si on sait se servir d'un pinceau, nous permet de nous passer d'un N°2 ! Pas de poils qui regrichent, solidité, capillarité, pointe... Que demander de plus à un pinceau?
Un prix abordable ? Rhoooo le N°2 est à 15€ environ... Quoi "et le N°8?!..." Oui !... Bon !... Il est presque à 50€... Mais c'est un bon investissement!...
Bon, j'avoue qu'il n'est pas donné, et qu'il faut voir la résistance de la pointe dans le temps, mais si il est le cousin de L'Artissimo 428 je pense que l'investissement est bon !
Vous l'avez compris, un pinceau à suivre dans le temps!...

J'ai mis deux notes car si la série est identique, les pinceaux ne le sont pas.


Le Numéro 8 est à travailler avec des carnets d'une taille maxi A4.

Prix à partir de: 15€

L'avis de Pauline : Je pense que c’est le pinceau parfait pour les urban sketchers : facilité de transport, qualité de chargement en eau, finesse de sa pointe qui permet de gérer les détails. Si je ne devais en prendre qu’un pour cette pratique, ce serait celui-là.








POUR : qualité de fabrication et prix attractif

CONTRE : la capillarité très moyenne...






Pinceaux de voyage Da-Vinci Série 1573 Taille 6

Da-Vinci me rappelle une tante ou grand mère qui, même si je lui avais dis "j'aime pas ta soupe" m'en remettait une platrée!... En ce qui concerne cette marque (et les autres) je préviens à chaque fois : "je ne suis pas un fan des pinceaux synthétiques". Evidemment Da-Vinci a fait comme ma tante en m'en envoyant... Du coup j'ai fait le vilain garçon et je l'ai mis de côté préférant les autres ci-dessus... Oui sale gosse je suis ! Puis un soir, une envie soudaine d'aquarelle, allez, courage,  testons le 1573 !...
Je suis sur que je faisais la même tête qu'en mangeant de la soupe. Mais ce que m'avait pas dit Da-Vinci, c'était que leur soupe était bonne!
Résumons les ingrédients:
- On prends un corps de 1503 avec le système vissable et le corps en plastique renforcée
- On soigne l'équilibrage
- On rajoute des poils synthétique en Cosmotop taille longue forme ronde
- Une petite virole en laiton
Et c'est partie !
Au départ je fus sur ma réserve, mais au fur et à mesure de mon aquarelle j'aimais de plus en plus ! Etonnant ce petit pinceau! Certes les poils sont nerveux, très nerveux ! Un peu comme des mustangs qu'on essayerait d'assouplir... Hélas inutile de résister, ils sont les plus forts! Par contre niveau capillarité, c'est pas un petit gris! Il ne faut pas trop en lui demander... Mais là où on peut lui en demander, c'est pour les repentis ou il est bien efficace parfois !
Du coup je lui ai fait subir tous mes tests...
A la fin j'aimais ce qu'il me proposait...
Je fus stupéfait ! Un pinceau de ce type qui m'offre autant qu'un pinceau en poil normal...
Vais-je virer mes martres? Non, aucune chance ! Mais ce petit pinceau au fond de ma poche sera un excellent compagnon de voyage, solide et résistant.
Je pense que les amis des bêtes l'apprécieront à sa juste valeur, même le prix pourrait les convertir!
Vous aussi vous allez aimer la soupe.

Prix à partir de: 15€










POUR : tout

CONTRE : l'emmanchement branlant





Pinceau de voyage Tintoretto  1327 (set)  Taille 2 / 4 / 6 / 8



Depuis toujours, comme vous le savez, je n'ai jamais apprécié les pinceaux synthétiques... Ces pinceaux Tintoretto 1327 m'ont fait retourner ma veste!

Tintoretto est une marque Italienne de pinceaux. Pour l'instant elle est uniquement distribuée par Aquarelle & Pinceaux. Toutefois, vu la qualité et les prix attractifs je pense qu'ils vont intégrer tous les magasins d'art graphique..et ce ne serait pas un mal ! Non seulement ils sont beaux mais surtout ils sont bien fabriqués pour un prix inférieur au marché... Que demande le peuple !?...

En ce qui concerne les 1327, ils sont beaux, bien finis, assez bien fabriqués car hélas ils possèdent le défaut de quasi tous les pinceaux de voyages ( le branlage lors de l'emmanchement ) et ils sont très bien équilibrés une fois montés...
Côté touffe, leur poil synthétique imitation petit gris est tout simplement bluffant! Il est méga doux et souple tout en étant hyper-nerveux. Une véritable et  sympathique découverte pour moi fan de martre! La capillarité n'est pas grande mais suffisante. La pointe quant à elle est fine à extrèmement fine et se conserve très bien.
J'ai eu beau mal me comporter, il a très bien resisté à mes mauvais traitements...
Impossible de les prendre en défaut...
Enfin, c'est un plaisir de travailler avec et en urban sketch ce sont des outils qui vont vite devenir indispensable

Vous pouvez les acheter à l'unité ou par set. je suis grand fan des numéros 8/6 et 2... Le 4, pour moi ne servant pas à grand chose tant que la latitude du 6 est grande...

M'sieur Tintoretto, préférez des emboitages vissables et ce seront des musts!...


Prix à partir de: 6€ et le set : 48€ (promo)









POUR : tout

CONTRE : prix du set




Pinceau de voyage Tintoretto  1326 (set)  Taille 2 / 4 / 6 / 8

Même si je râle beaucoup à cause du manque de temps, j'adore ce que je fais ! Surtout quand je reçois par courrier une boite de luxe contenant 4 pinceaux de voyage...

Dans un joli étui de velours couleur "buf" se trouve un beau coffret en bois de cerisier contenant 4 pinceaux de voyage en taille 2/4/6/8. Les pinceaux possèdent 2 manches : Rouge ou noir... j'ai eu hélas cette dernière. Mais bon ils restent magnifiques ces jolies martres sous leurs capotes!

Il est temps de les monter et là, pas de mauvaise surprise, l'emboîtage est parfait, aucun jeu... Amen! Donc c'est bien aussi une question de prix pour avoir une bonne finition on dirait... Mais je m'avance peut-être trop ?
L'équilibrage est parfait, peut-être avec une légère lourdeur à l'avant. La capillarité est celle de tous les purs "martres", donc très bonne. Le poil est excessivement souple et aurait tendance à manquer de nervosité. Ils me font penser du coup à du martre qui aurait mangé du petit gris...
Ce pinceau extra-délicat conviendra certainement aux aquarellistes de voyage qui travaillent dans l'extra mouillé...
La pointe est excellente (surtout en taille 8/6) et se conserve bien. L'utilisation est facile dès le premier mouillage.
Dans ma propre utilisation, il m'a manqué la petite nervosité qui va bien aux martres, mais ce qu'on peut faire avec eux est déjà excellent!...

Vous l'avez compris, à part la nervosité tout est bon dans le 1326... Sauf... Le prix du coffret ! Comptez 80 € en promo et 105 € en dehors... Donc c'est bien ce que je disais dès le départ, c'est un beau set à recevoir.. pour Noël, pour son anniversaire ou comme cadeau de retraite!
Et si vous ne partez pas encore à la retraite, vous pouvez les acheter pour un prix deux fois moindre à l'unité...



 Prix à partir de: 12€ à l'unité





POUR : l'emboitage et qualité du corps

CONTRE : sa taille trop fine et sa touffe à revoir !




Pinceaux de voyage Tintoretto série 1345 Taille 2

Ce pinceau de voyage est, comment dire, petit... très petit !
il est grand, une fois monté, comme un doigt
! Quant à l'épaisseur il est 25% de moins qu'un bic normal! Vous comprenez immédiatement la suite : il est compliqué à tenir si vous avez de gros doigts, et même si ils sont hyperfins!

L'emboitage est parfait et l'équilibrage est bon.

La touffe en martre kolinsky est bonne sans être pour autant extraordinaire, elle est assez souple et élastique! La pointe est par contre à revoir ! Un 1326 ou 1327 de la même marque en taille 6 a plus de pointe que ce petit - et unique!- numéro 2 ! Un comble ! Pourtant ce pinceau de voyage de poche est destinée avant tout au crob'art rapide et au détail ! J'ai eu beau le "tenir" dans tous les sens, j'arrivais toujours au même résultat.
Et si il n'y avait que ça!... A chaque utilisation un grand poil de martre ou même plusieurs se détachérent sans pour autant avoir été une brute ! C'était la première fois que je voyais ça sur un pinceau de voyage! Et encore plus un martre !

En fin de compte je ne comprends pas l'intérêt de ce pinceau à part pour le glisser dans la pochette d'un Moleskine A6...

Prix à partir de: 7€






POUR : rapport qualité / prix imbattable !

CONTRE : usage restreint






Pinceaux de voyage Tintoretto série 1323 Taille 2 et 4

Ces petits pinceaux de poche en marte Kolinsky ne payent pas de mine! Quand on les a en main on se dit "ils sont trop fins ! " Et puis on s'amuse avec eux, on dessine plus qu'on peint avec, et on comprend aussitôt leurs utilités! Ce sont des fignoleurs!... Avec leurs pointes on redresse, on marque, on spécifie notre travail.
Ils me font penser un peu à des feutres pinceaux...
Sans aucun doute, les purs dessinateurs en urban sketch vont trouver leur bonheur avec ce type de pinceau.

Côté objet, il est beau mais il a hélas le petit problème récurrant de l'emboitage... Malgré tout il est très bien équilibré et sa prise en main est facile!

La touffe est sympa ! Bonne capillarité et nervosité du poil. Sa pointe "ronde"  fait le travail. Que demander de plus?

Même le prix est attractif !

Le bémol est qu'ils sont pour un seul est unique usage : le "graphisme". Toutefois sur un A6 - et pas plus grand!- il pourra satisfaire un peintre cherchant à poser quelques couleurs ici et là en plus de ses traits.

Prix à partir de: 9 €








POUR :  Fabrication, touffe, equilibrage et evidement  beauté

CONTRE : introuvable en France







Pinceaux de voyage Tom Lynch Blendel Travel Round 8131 St taille 6


"Quelle beautée !!!..." Voilà ce que j'ai dis en voyant pour la première fois le 8131st de Silver brush ! Ce n'est pas un pinceau, mais une oeuvre d'art! Son laiton doré, sa partie "verre" et même son écriture sur la tranche en font une petite merveille...
Son poil en synthétique mélangé avec du naturel offre un confort d'utilisation inégalable!

Ce pinceau porte le nom de son concepteur, l'artiste peintre Tom Lynch. Personnellement je ne sais pas s'il est intervenu vraiment ou si c'est juste du marketing, mais j'avoue que je prend du plaisir à travailler avec!

Une fois passé l'esthétique, voyons le de plus près...
Niveau équilibrage il est bon même si je le trouve un peu lourd à l'avant. L'ergonomie est tout simplement bluffante avec la partie transparente qui tombe pile sous les doigts... L'intérêt artistique est nul mais le confort et le touché est là.
La touffe n'est pas large mais offre une pointe digne d'un numéro 2 ou 3 d'un pinceau Français alors que c'est un taille 6 !
Sincèrement si vous êtes un "urban sketcher" qui travaille en A4 ou plus, laissez tomber ! Ou juste pour la partie graphisme et non pour la partie colorée. Par contre en dessous du A5 il se révèle être un magnifique pinceau de voyage... Son poil prend ce qu'il faut de peinture, permet toutes les audaces graphiques, même les plus fines et sa touffe permet des repentis dignes des meilleurs pinceaux en poil 100% naturel...
Ce pinceau de voyage est vraiment le top pour les urbans sketcher et je pense que quand ils l'auront essayé ils ne le quitteront plus.

Tout ça c'est le côté "top" du pinceau, mais il y a un petit revers à la médaille...
L'emmanchement est presque comme les autres : il branlotte ! On peut éviter de mettre un scotch, mais c'est plutôt conseillé...
Toutefois c'est rien par rapport au pire..  car il est introuvable en France! Vous pouvez  tomber sur un set sur Amazon, mais rien en mode solo..sauf au Etats-unis.

Alors pourquoi en parler? Internet est grand... et dans pinceau de voyage il y a "voyage"et lors d'un, vous l'apercevrez peut-être au détour d'une rue.. le reste c'est à vous de voir...

Prix à partir de: 35$ environ









POUR :  touffe, equilibrage et beauté

CONTRE : fabrication





Pinceaux de voyage Black Velvet 3100 St taille 8

Ce pinceau est le petit frère de voyage du 3000S round... Je pourrais faire un copier coller pour m'éviter de répèter les même choses... mais je ne le ferais pas!

Résumons plutôt : du petit gris pour la capillarité, du synthétique pour la nervosité, une bonne pointe, une bonne largeur pour des grosses paluches comme les miennes...
Je pourrais donc mettre mon 4 étoiles et partir sur autre chose...
Mais voilà, il est identique mais différent !
En quoi?
Dabord l'esthétique... il est vraiment beau entre son corps noir laqué et son laiton doré.
Ensuite il est mieux équilibré que son grand frère et j'avoue que j'adore l'utiliser rien que pour ça...
Ce qui est étonnant c'est la touffe ! C'est la même que le 3000S et pourtant sur le 3100st elle parait plus souple... Est-ce un problème de série? Genre l'artisan ou la machine a mis plus de petit gris que de synthétique? Je ne sais pas! Mais le fait est là!
De plus la pointe se conserve mieux et on peut peindre tranquille. C'est tout ce qu'on demande à un pinceau et surtout un de voyage...
Alors mérite-t-il un "coup de coeur" ? Ben non ! Pourquoi? C'est simple :
1- en peu de temps les indications sur le corps se sont effacés.
2- en plusieurs utilisation le corps s'est tellement élargi que je ne pouvais plus le faire  tenir sur le laiton et j'ai donc dû lui mettre du scotch -comme à tous les autres-et  des deux côtés, pour l'ouvrir comme pour le ferner
3- il est introuvable en France  -sauf en passant par amazon- et je trouve que le prix est un peu élevé par rapport à la qualité...
C'est vraiment dommage qu'il ait ce petit problème de fabrication, car sinon, croyez-moi, c'est une bête de compétition!!! Je pense même qu'il deviendrait vite le best seller  des "urban sketchers" tellement que ça polyvalence est grande...

Malgré tous ces petits soucis de fabrication, c'est un véritable plaisir de travailler avec et c'est pour ça que je lui met un 5 étoiles...

Prix à partir de: 23$ environ







POUR : La qualité et la pointe robuste

CONTRE : Le prix exhorbitif et dissuadant!




Pinceaux Raphael 1793 taille 4 (uniquement)

Ce pinceau de voyage en martre kolinsky pur est la "Rolls" de la marque Raphael. En metal doré, avec une finition parfaite, on peut le croire !

Côté poil, il est souple, la pointe est bonne mais loin du 8413 ou du 8408, elle se rapproche plus du 8404 (ndla : ici et là j'ai lu qu'en fait ce serait un 8404 transformé en pinceau de voyage, mais j'en ai aucune preuve). Côté capillarité, il boit plus que de raison et les accidents sont vite arrivée...

Bref c'est le big pinceau de voyage, sauf... le prix !...

Conseil : uniquement pour les pros et les voyageurs


Prix à partir de: 25€









POUR : la touffe, l'équilibrage, le prix

CONTRE : Le look




Pinceaux Leonard 35RO taille 10

Pinceau de voyage en martre Kolinsky pure et laiton nickelé.

Quand je l'ai eu entre les mains, ma première pensée fut un "hmhmmmm" dubitatif... Pourtant, dans le paquet il portait une capote... ce qui est très bien et que d'autres marques devraient prendre pour exemple..
Je déballe, le passe sous l'eau chaude du robinet pour décoller les poils et je m'y attaque...
L'équilibrage est parfait! Un bon point! La touffe est souple avec ce qu'il faut  juste de nervosité...
La pointe est très bonne et se constitue facilement.
La capillarité est assez bonne sans pour autant être extraordinaire.
Au final j'ai trouvé ce petit pinceau de voyage extrêmement bien...

Alors pourquoi ce "hmhmmm" du début?
Il mériterait un plus joli look, car face à d'autre il fait un peu "cheap". Or il vaut bien d'autres pour moitié moins cher...

Prix à partir de: 10€





  pour le 6
  pour le 4

POUR : le prix, la qualité

CONTRE : la finition ? Mais j'ai peut-être eu une mauvaise série?




Pinceaux de voyage Isabey 6201
taille 4 et 6

Ces deux pinceaux de voyage en martre ne sont  pas cher du tout par rapport à leurs qualités ! Surtout le taille 4 qui a une pointe extraordinaire et qui la garde admirablement bien !
Les pinceaux sont nerveux, la capillarité est bonne pour se type de référence. La construction corps et pinceau est assez satisfaisante, bien que dans mon cas le taille 6 fut branlant niveau montage. C'est le défaut notoire de ce type de pinceau si ils n'ont pas été testés auparavant...
L'équilibre est excellent pour le taille 4, le 6 est un peu plus lourd à l'avant mais ça ne gêne pas vraiment, l'ergonomie est agréable et, le côté doré les rends vraiment beaux !
Et le petit plus : ils ne sont pas vraiment chers!
Personnellement je les utilise très souvent et j'en suis très content.
Le taille 6 a un peu de mal à garder sa pointe, et un petit coup de miel lui fera le plus grand bien pour la maintenir...
Une bonne surprise à part les deux petits problèmes cités

A prendre si vous voulez voyager en paix

Prix à partir de: 11€





POUR : qualité de fabrication du manche

CONTRE : la pointe qui se barre




Pinceau de voyage Escoda Optimo



Un pinceaux de voyage en marte pure kolinsky début de gamme, sympa, mais sans plus...

La pointe ne se garde pas franchement bien, les poils ont tendance à se séparer, la capillarité est moyenne, mais la finition est bonne, il est léger, il fait ce qu'on lui demande...
Il me fait assez penser au raphael 8424..


 Prix à partir de: 10€





POUR : rapport qualité / prix

CONTRE : rien (pour l'instant !)




Pinceau de voyage Escoda Reserva


Un petit pinceaux de voyage en marte pure kolinsky-Tajmyr à prendre en taille 2 pour l'emmener là où le 1793 de Raphael s'arrête (par exemple)!

La pointe se garde bien, une assez bonne capillarité, une belle finition, léger. Rien à redire !
Quoique ! ... Certes le corps en laiton cuivré est très chic, mais quand vous en avez plusieurs dans votre poche, vous perdez votre temps à trouver le bon ! Un nouveau look serait sympa... mais ce n'est que mon avis!

Prix à partir de: 12€

L'avis de Yannick :  #6 pinceau qui peut sembler un peu lourd dans cette configuration voyage, la pointe est belle si il n'y a pas de défaut,






POUR : qualité et reservoir

CONTRE : la pointe




Pinceaux Fill'It à réservoir d'eau taille S


Connaissez-vous la marque "Fill'It"? Non? Ben moi non plus jusqu'à ce qu'aquarelle & pinceaux m'en transmet un...

Celui que j'ai reçu est très fin. Du coup je ne pouvais faire que des minis surface de 5 cm carrée ou du détail...
Il est très bien fini et fait moins "cheap" que son concurrent Pentel... Son reservoir d'eau plus grand, permet de durer plus longtemps...
Jusqu'à là c'est bien.
Mais alors où est le hic ?
Tout simplement dans les poils qui sont trop peu -je pense- et trop court et du coup on se retrouve vite avec une pointe carrée au lieu d'une vraie pointe...

Alors je conseille ce pinceau avant tout aux amateurs et auteurs de bd en dédicace... Par contre pour les carnettistes préférez le Pentel ultra-fin bien plus précis..

Pour finir, ce Fill'It mériterait encore un peu plus de finition pour arriver à une meilleure place...

Prix à partir de: 3,50€





POUR : si vous voulez faire de l'aquarelle partout sans courrir après de l'eau, le prix et la qualité

CONTRE : le "large" est un peu fragile





Pinceaux à réserve d'eau pentel

Quoi de plus simple !? Un pinceau avec de l'eau qu'on utilise comme n'importe quel pinceau lorsqu'on est en voyage...

Le corps contenant de l'eau est épais mais assez souple...
La finition est bonne mais manque un peu de design, mais bon on ne lui demande pas d'être beau, mais d'être efficace...

Je vous conseille de posseder les 3 tailles : petit- moyen- large.

Les pointes sont bonnes et solides à part le "large" légérement faible par rapport aux autres, car si ils gardent leurs pointes, le "large" a tendance à partir en sucette si on lui demande de trop grands aplats. Il faut aussi apprendre à s'en servir sans trop le charger par exemple, sinon il peut couler...

A utiliser en extérieur uniquement

Prix à partir de: 5€

L'avis de Yannick : prix que je jugerais prohibitif en France quand on voit les tarifs en asie … plusieurs pointes, solides. Parfois un peu rageant quand ils se bouchent … une solution pour le rando croqueur mais je préfère mes pinceaux et mon gobelet.





FEUTRE / PENCIL





POUR : la texture et la latitude des possibilités

CONTRE : s'usent vite!







Crayon Graphite Faber-Castell


Cette marque fut la première que j'ai testé.
Allant du HB au 8B, nous passons d'un gris léger à un noir profond.
Ce que j'aime dans cette marque, c'est non seulement le côté crayon qui reste apès le passage de l'eau, mais aussi l'indébilité-si je puis dire!- une fois que c'est sec...
On peut du coup faire des effets intéressant...
Pour les aquarellistes, vous pouvez prendre le hb, pour placer ou construire vos objets avant un crayonné poussé avec un crayon normal...

Petite vidéo de démonstration...




Prix à partir de: 1,80€

L'avis deYannick : j'ai pris la boite suite à la vidéo de Manù, prix intéressant, crayons agréables qui se taillent bien, la magie du mouillage est toujours surprenante, on obtient de jolis gris plus ou moins intense selon le crayon utilisé






POUR : Trouvable partout, choix des couleurs multiples

CONTRE : S'use assez vite





Feutre Faber-Castell Pitt


Cette marque de feutre a pour avantage de décliner plusieurs couleurs (surtout les sépia/sanguine), plusieurs tailles (pinceau à extra-fin) pour un prix assez modique. Les pigments sont tenaces à condition de les laisser sécher une petite minute.
Le petit moins, c'est qu'en général ils s'usent assez vite, surtout les versions couleurs.


  Prix à partir de: 1,50€


L'avis deYannick : feutres accessibles facilement, différentes pointes, pratiques, différentes couleurs







POUR : les tailles diverses

CONTRE : le temps de séchage




Feutre Sakura Pigma Micron


Ce feutre, est un mystère. Selon le papier, le temps de séchage, il peut être délébile (léger à assez fort) autant qu'indélébile.
Bref c'est un feutre qui prend son temps...
On le trouve à l'unité mais aussi en pochette allant du 005 au 08.
Il gratte un peu le papier mais on peut travailler longuement avec.

Prix à partir de: 1€


L'avis deYannick : j'aime beaucoup le noir de ce feutre qui existent dans une multitude de pointes de l'extra fine à la pointe large biseautée. Construction un cran au dessus des Pitt






POUR : tailles diverses et trouvable partout

CONTRE : le temps de séchage...




Feutre Staedtler pigment liner


On les trouve souvent dans les magasins de bureautique à l'unité ou par pochette allant du 01 au 07. Il ressemble beaucoup au Sakura avec sa pointe qui gratte et son temps de séchage. Si vous le mouillez aussitôt dessiné vous pouvez avoir des tons de gris très sombres... donc laissez lui 30 secondes....
On peut l'utiliser longuement

Prix à partir de: 1€









POUR : Tout

CONTRE : non trouvable en France





Feutre Zebra pointe fine



Connaissez-vous les "Zebra"? Non? Et bien c'était mon cas jusqu'à un dessinateur de BD m'en fasse connaitre un...
Ce sont des feutres en pointe pinceau. Les Chinois et japonais les utilisent couramment pour écrire.
Ne les cherchez pas au magasin d'à côté, vous ne trouverez pas! Pourquoi? Tout simplement parce qu'il n'y a aucun distributeur pour ce feutre!!! On ne le trouve que sur internet et souvent que par EBAY...
L'intérêt de ce feutre-pinceau est qu'il se comporte comme un pinceau taille 3 ...
Il peut vous faire des traits très  fins, et si vous appuyez un peu sur la pointe (pas trop!) le trait s'élargit pour faire des plein et délié... ATTENTION. à force de le faire, la pointe peut se perdre. Donc je vous conseille d'en prendre 3 et de les identifier sinon ça va vous coûter une fortune à force de changer de feutre...
L'autre intérêt est qu'il sèche instantanément ! Du coup vous pouvez aquareller facilement, sans attendre.
Les carnettistes l'appriécieront pour toutes ses qualités intrinsèques... Mais aussi  les dessinateurs de BD...

Prix à partir de: 1,50€








COULEUR / COLOR






Bientôt...