HAHNEMUHLE
 
 



Papier Hahnemühle mixed média "Bamboo"

Bloc encollé en 265 GR, papier avec un "grain" qu'on pourrait dire "satiné", pour tout style d'aquarelle et surtout le lavis style japonais... Le pinceau glisse tellement bien dessus...

Si au premier abord le papier semble léger pour faire de l'aquarelle, il est incroyablement résistant et puissant niveau rendu. Car le plus étonnant ce sont les couleurs qui auraitent comme un coup de boost !...

Tendu, vous pouvez en faire quasiment ce que vous voulez... Préférez les blocs encollés quatres côtés...


 
 

1 - Le prix : à partir de 12€ le bloc de 25 feuilles

2 - La blancheur du papier : 2=Ivoire

3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) =4

4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = oui

5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :

- de la fine : Eclatante
- de l'horadam : Saturé
- de la Sennelier : saturé et douce

6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 4



     
  POUR : prix assez abordable, de grande qualité et étonnant

CONTRE : pourquoi des blocs encollés seulement sur 2 côtés ???...

L'avis de Yannick: papier qu'il faut fixer car il a tendance à bouger , les couleurs sont éclatantes après séchage .

     
 



Papier Hahnemühle"Cornwall"

Aquarelle d'académie

Bloc encollé en 450 GR, papier avec grain fin style torchon nuageux ou grain torchon style "toilé" : pour toute façon de faire  de l'aquarelle et surtout le lavis.

J'ai beaucoup aimé ce papier au premier abord. Plus lourd qu'un simple 300gr et moins "carton " qu'un "Leonardo" ou un "Andalucia" de la même marque. Les deux textures sont agréables, avec un "toucher" prometteur.
Le mouillage se fait facilement, il a une très bonne absorption de l'eau sans trop gondoler.
Dés qu'on pose les couleurs, le rendu est là, juste comme il faut et on se dit tout de suite : "c'est un bon papier!...
On laisse sêcher confiant et une fois sec on veut retirer normalement le drawing gum qui a été posé... Mais voilà, il arrache
en même temps soit le papier ou bien les couleurs qu'il était sensé protéger... Et tout de suite une déception! Comment un papier sensé être travaillé dans le mouillé ne resiste-t-il même pas au drawing gum?
Vient le temps de la couleur, et là 2éme déception en voyant le rendu final des aquarelles : des tons mattes, sans véritablement  de puissance.
A la fin, j'ai été un peu déçu de ce papier.



 
 

1 - Le prix : à partir de 6€ le bloc de 10 feuilles

2 - La blancheur du papier : 1=blanc cassé

3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) = 5

4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = oui

5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :


- de la Old Holland couleurs mattes

6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 3



     
  POUR : la texture

CONTRE : le manque de solidité au drawing gum et le rendu des couleurs sèches
      
L'avis de Yannick : un gros papier avec un grain fin agréable dessins aisé, travaille confortable mais les couleurs tombent beaucoup avec ce papier on a un rendu très (trop ?) doux


     
 



Papier "Moulin du coq " Hahnemühle"le jaune "

Bloc encollé en 300 GR, papier avec grain torchon pour tout style d'aquarelle et surtout le lavis .

Il est le pendant de "l'Hahnemühle" qui est ci-desous... je pourrais vous en faire un copié-collé mais vous crierez à l'abus de confiance !(vous pouvez quand même le lire)


Le toucher du papier est délicieux, le pinceau accroche ce qu'il faut, pour un résultat impressionant! Les couleurs éclatent, les repentis se font facilement et il se déchire pas au drawing gum...

J'ai beau chercher je trouve pas une mauvaise critique...ah si ! Le prix un peu élevé et surtout la dureté de le trouver


 
 

1 - Le prix : à partir de 14€ le bloc de 10 feuilles

2 - La blancheur du papier : 2=ivoire

3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) =4

4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = oui

5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :


- de la Windsor & Newton : éteinte et douce
- de l'horadam : lumineuses
- de la Sennelier : lumineuses et douces
- de la Daler rowney : puissante et mat
- de la Old Holland : ultra puissantes

6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 5





     
  POUR : Tout

CONTRE : le prix un peu trop élévé à la feuille!

L'avis de Yannick : Papier que je dirais avec un grain nerveux. Il a du répondant sous le pinceau. Les couleurs sont belles et il me semble permissif 

     

L'avis d'Emilie : couleurs pétantes, repenti moyen je trouve ? ça va ...

 



Papier Hahnemühle"Hahnemühle"

Plus connu sous le nom "Moulin du Coq : le jaune"

Papier d'aquarelle à la cuve en différent grammage :

- 200 gr Grain fin : Le grain est particulièrement sympathique, très fin, très doux, je pense que les illustrateurs y trouveraient leur plaisir...
Côté résultats à proprement dit, c'est mitigé.
Les couleurs sont éclatantes lorsqu'on les poses, les repentis sont excellents, mais le rendu final fait un peu "cheap". Je veux dire par là que les couleurs semblent éteintes, mattes et limite "sales" plus que de raisons.... Alors ça a son charme, mais jusqu'à quel point?
Ne tentez pas trop aussi le méga-mouillé! Il gondole vite.
Un papier que je conseille plutot pour des crob'art sympas (je le verrais bien dans des carnets de voyages).


- 200 gr Grain Torchon : Le grain est particulier. Une face fait "toilé" et l'autre côté fait penser à un papier aquarelle "normal". Il n'a rien à voir avec le grain fin ci-dessus, sauf niveau "gondolage" quand il reçoit trop d'eau. Les couleurs sont, au contraire du grain fin, belles, chatoyantes, et "propres", même une fois seches! Sa texture légèrement toilé rajoute un côté "artistique" à toute aquarelle. Les repentis sont plus qu'excellent, et il est une perle au grattage.
Bref un très chouette papier, un peu léger certes, mais qui fait le job. Que lui demander de plus?...


- 300 gr Grain fin : Grain très fin, très agréable, au toucher "lin". A l'utilisation, il est juste parfait. Il ne gondole pas trop, les couleurs sont parfaites, que ce soit dans le mouillé ou dans le sec, je dirais même qu'il aurait tendance à les "contraster" (?) en les rendant plus "profondes". Les repentis sont impeccables et le papier est solide au grattage. Le résultat final est tout bonnement bluffant sans le moindre accro.
Si vous utilisez la marque "Isaro" vous vous rendrez compte de l'osmose entre ce papier et cette aquarelle.


- 300 gr Grain torchon : La texture est un mix entre un grain fin poussé et très légérement le grain "toilé" du style du torchon du moulin du coq rouge.
Que vous dire de plus que c'est un délice de travailler sur un tel papier? Les couleurs pénêtrent le papier mais restent quasiment dans les tons qu'on les a posé jusqu'au séchage. Les repentis sont faciles; le travail dans le mouillé, vu que le papier est encollé des 4 côtés, ne bougent pas et est aisé... Non... j'ai beau chercher... même le prix est sympa!

 



 

1 - Le prix : à partir de 7€ le bloc de 10 feuilles

2 - La blancheur du papier : 1=blanc cassé

3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) = 4

4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = oui

5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :

- de la Windsor & Newton : assez lumineuse
- de l'horadam : saturée
- de la Sennelier : puissantes
- de la Daler rowney : saturée
- de la Old Holland : puissantes et saturée
- autres
-Isaro : profondes et douces

6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 5





     
  POUR : la qualité du papier et sa texture et le plus souvent pour le rendu couleur

CONTRE :  pourquoi est il si dur de trouver les 200 gr???...

L'avis de Yannick : Un beau grain fin qui se travaille très bien  que ce soit en lavis qu'en détails

     
 




Papier Hahnemühle"Carte postale "

Bloc collé 1 côté en 250 GR, papier au format carte postale avec dos imprimé façon carte (trait verticale de séparation et à droite 4 traits horizontaux) en grain torchon "toilé".

Si l'aspect premier de ces petites cartes sont forts sympathique, à l'utilisation, on est vite déçu. Il gondole très rapidement, il met un temps infini à sècher et côté couleurs, il les "éteint" un peu.
Par contre les repentis sont excellement bons.

A la fin nous avons un genre de carte postale mais "vulgaire"...
En gros, c'est comme si vous aviez travaillé sur du papier léger, que vous le découpiez et vous vous en servez pour en faire une carte postale...
Bref, je pense que je n'oserais jamais envoyer une carte postale  réalisé avec ce papier!

Pourtant il suffirait de mettre un papier un peu plus lourd genre Britannia ou Anniversary et ça donnerait plus l'air d'une carte postale...
 


 

1 - Le prix : à partir de 4,50€ le bloc de 20 feuilles

2 - La blancheur du papier : 4=perle

3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) =

4 - La possibilité de travailler dans le mouillé =

5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :


- de la Old Holland : Couleurs éteintes, voire mattes.

6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 2



     
  POUR : la texture

CONTRE : le rendu cheap au final!
     
 



Papier Hahnemühle"torchon "

Aquarelle d'académie

Connu autrefois sous le nom "Moulin du Coq : le noir"

Bloc encollé en 275 GR, papier avec grain torchon type nuageux! Excellent pour tout style d'aquarelle lavis compris.

Personnellement il me rappelle un papier que j'aime particulièrement...hasard ou coincidence? On va dire hasard...

Il n'a pas un gros grain, juste une texture nuageuse, du coup on peut travailler finement et précisement le moindre détail..tout comme les ciels et autres...

Les repentis sont bons, mais attention de ne pas trop "pelucher" sinon les couleurs s'incrustent encore plus et..c'est irréparable!

Le grand moins : il jaunie dans le temps


 
 

1 - Le prix : à partir de 6€ le bloc de 20 feuilles

2 - La blancheur du papier : 0 = extra-blanc

3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) = 5

4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = oui

5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :

- de la fine : couleurs contrastées et lourdes
- de la Windsor & Newton : peu lumineux
- de l'horadam : assez saturées, attention certaines teintes foncées sont durs en repenti
- de la Sennelier : douce et lumineuse
- de la Daler rowney : puissante
- de la Old Holland : assez puissante

6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 5





     
  POUR : grande qualité

CONTRE : manque de résistance au temps

L'avis de Yannick : le grain est excellent pour dessiner et pour peindre, le papier se travaille bien avec les bonnes aquarelles les couleurs sont belles et lumineuses mais je note que chez winsor ou rembrandt peut être plus mates.

     
 




Papier Hahnemühle"Turner "

Plus connu sous le nom "Moulin du Coq : le bleu"
Papier d'aquarelle à la Cuve.
Bloc encollé en 300 GR, papier avec grain fin rugueux pour tout style d'aquarelle y compris le lavis .

J'avoue que dès que j'ai vu le nom du papier, je voulais immédiatement le tester... Il fait rêver... enfin il ME fait rêver...

Le rêve commença bien, les couleurs éclatent sur ce papier, on dirait qu'il a comme un "réhausseur de couleurs" ! Tout devient beau, profond, contrasté presque ! Bref j'étais au paradis des rêves, là où on rencontre nos sublimes fantasmes entre deux nuages...
Mais voila un cumulo-nimbus sur le chemin qui me ramène vite fait sur terre!
Ca a commencé par le repenti qui se fait difficilement, la couleur s'incruste et ne ressort pas !
Ensuite c'est au tour du drawing gum qui s'incruste aussi et arrache le papier...
Vient le résultat final du papier qui une fois mouillé , séché et détaché (avec un peu de difficulté) lui donne un aspect "flou".

A la fin, je suis comme dans mon lit après un rêve, avec des ersatzs de doux rêves et une langue pateuse et un je ne sais quoi de déception

Le Turner est certainement un bon papier, mais je crois, du plus profond de moi même qu'il est à réserver pour la crême des aquarellistes spécialistes du mouillé...


 
 

1 - Le prix : à partir de 6€ le bloc de 12 feuilles

2 - La blancheur du papier : 4=perle

3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) =3

4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = oui

5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :

- de la Windsor & Newton
: lumineusement douce
- de l'horadam : assez lumineuse
- de la Sennelier : Trés lumineuse
- de la Daler rowney : lumineux
- de la Old Holland : puissante et lumineuse

6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 4





     
  POUR : la puissance des couleurs

CONTRE : le peluchage au drawing gum et la dureté de le trouver

L'avis de Yannick : Je suis balancé entre deux sentiments sur ce papier .... j'aime le touché, le grain de ce papier, le lavis de mon ciel a été facile mais je trouve que les teintes sont atténuées fortement avec ce papier. Le couple Daler Rowney artist/Turner n'est pas le duo optimale ?

     

L'avis d'Emilie : repenti difficile une fois la couleur sèche. couleurs chouettes, papier qui boit beaucoup, le grain (et/ou l'absorption) empêche de faire des détails précis .

 



Papier aquarelle"moulin du coq " dit "le rouge"

Bloc en 325 GR, papier avec grain fin ou torchon.
Le grain fin est vraiment pour le "courant" par contre le grain torchon est vraiment extraordinaire... Essayez au moins une feuille à l'unité, vous comprendrez!

Ce papier est souvent le chouchou des aquarellistes amateurs. Son prix est un peu elevé mais il est moindre qu'un Arches ou certain Hahnemühle (d'où il provient -sic !- ).

Je le conseille - en grain fin- aux illustrateurs... Il vous ravira dans toutes les conditions de travail.


 
 

1 - Le prix : à partir de 6€ le bloc de 12 feuilles

2 - La blancheur du papier : 1=blanc cassé

3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) =4 et limite 5 en grain torchon

4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = oui

5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :


- de la Windsor & Newton : légérement mat
- de l'horadam : couleurs éclatantes et saturées
- de la Sennelier : lumineuse et douce
- de la Daler rowney : assez mat et puissante
- de la Old Holland : lumineuse et douce

6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 4





     
  POUR : la qualité

CONTRE : le prix sur certains blocs! Le grain torchon est difficilement trouvable...

L'avis de Yannick :  Moulin du coq le rouge grain fin j’aime le grain de ce papier, parfait pour dessiner dessus, les couleurs sont belles

Moulin du coq le rouge grain torchon le grain différent, plus mécanique, du mal à poser la couleur, je trouve qu’il sature vite  il faut y aller par touches

     
 



Papier Hahnemühle "Andalucia"

Aquarelle d'académie

Une grosse bête de 500 GR grain torchon pour les" big mouilleurs"...

Ce papier limite carton est un avaleur d'eau ! Mais pas que !... Il avale aussi les couleurs ! Donc, premier conseil, ayez des tubes si vous désirez de la mégasaturation ! Sinon vous risquez de creuser vos godets ! Si vous aimez du mouillé doux..et bien vous y passerez aussi!
Je ne peux pas dire que personnellement j'accroche à ce papier, tout simplement car il ne correspond pas à mon style de travail. Il doit certainement avoir des qualités sur lesquelles j'ai dû passer
. Les papiers Hahnemühle sont en général très segmentarisés par type de travail et utilisateur. Donc il y en aura parmi vous qui trouveront leur bonheur.

Donc, hormis le coté "buvard" eau et couleur, l'Andalucia est un bon papier traditionnel d'études qui conviendra à tous ceux qui veulent travailler dans le mouillé. Les couleurs sont ternies par rapport à d'autres papiers, le repenti est excellent, pas de souci avec le drawing gum.. une bonne bête, mais bon sang qu'est ce qu'elle boit !...


 
 

1 - Le prix : à partir de 13€ le bloc collé de 12 feuilles

2 - La blancheur du papier : 1=blanc cassé

3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) =5

4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = Oui

5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :


- de la Sennelier : perd sa luminosité
- de la Daler rowney : perd sa luminosité
- de la Old Holland : perd sa luminosité

6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 3



     
  POUR : le côté tout terrain

CONTRE : le côté boit sans soif !
     
 



Papier Hahnemühle "Anniversary edition"

Aquarelle d'académie

Bloc encollé de 425 GR grain fin légérement nuageux...

Les pros d'Hahnemühle se sont réunis un jour et se sont dit : "bon on va fêter les 425 ans de la boite, on doit faire un truc spécial, un bloc!.. mais quoi comme bloc?..."
L'un dit :" il faudrait faire un papier plus blanc que blanc!.."
La secrétaire nota : "plus blanc que blanc"
Un autre sortit :" faudrait faire un grammage qu'on a pas !  Mais qui ne soit pas trop lourd aussi ! Genre heuuuu..." Long moment de silence et le stagiaire du marketing répliqua fièrement : "425 ans , 425 grammes ! non !?"
La secrétaire nota , 425 GR tandis que le stagiaire resta stagiaire...
"On fait quel grain ?" grommela le responsable fabrication papier...
Ils réfléchirent tous et aucun l'emportèrent ! Pas de satiné, pas de grain fin, pas de grain torchon...
Le patron en voyait un qui regardait par la fenêtre et pour le surprendre lui demande "et toi tu vois quoi?..." Et comme il voyait des gros nuages  le mec lui sortit d'une voix trainante: "du nuageux patron!..."
La secrétaire nota nuageux..
C'est là que Bob du service comptabilité intervient :" ça va nous couter cher ! On va le vendre combien?"
Le patron le rassura: "ce ne sera pas du 100% coton juste cellulose, et le bloc sera de 8€ pour 15 feuilles..." Et il rajouta "..Et c'est juste le temps d'un an..."
Et Bob rétorqua : "et pour la couverture, il y a le graphiste , les droits et l'impression, ça va nous couter cher!!!..."
Le patron se retourna sur le stagiaire et lui demanda de faire ça avec une seule couleur plus du noir pour amoindrir les coûts...
C'est ainsi que "l'anniversary edition est né".. enfin, d'après ma folle imagination...

Il en reste quoi? un papier hors normes, plaisant à travailler, avec un repenti assez bon et des couleurs sympatiques une fois sèches, un peu mattes parfois...
Le travail dans le mouillé se fait mais attention de ne pas trop lui en demander.
A la fin on a un résultat agréable... même si on fait de fins traits...

Bref c'est la référence pour tout ceux qui veulent découvrir les possibilités d'un papier d'aquarelle sans se ruiner

Pour finir, Hahnemühle a eu raison de se réunir ce jour là, à tel point que ce papier est resté dans le catalogue...
..mais à ce jour, aucun graphiste a fait une couverture digne de ce papier...

Conseil : Sautez sur les bloc 50 feuilles car ils n'existent plus sur le site...
 
 

1 - Le prix : à partir de 8€ le bloc collé de 15 feuilles

2 - La blancheur du papier : 0 = extra-blanc

3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) =4

4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = oui

5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :

- de la Old Holland : Assez lumineuse, teintes "magiques"

6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 4



     
  POUR : la polyvalence de ce papier

CONTRE : La couverture trop cheap et le rendu parfois mat...

L'avis de Yannick :  gros papier également il permet de travailler de manière polyvalente mais attention au repenti qui peut pelucher, de belles couleurs lumineuses.

     

L'avis d'Emilie : couleurs ok, repentis ok sans plus, supporte bien le mouillé & plusieurs couches d'aquarelle.

 




Papier Hahnemühle"Burgund "

Aquarelle d'académie

Bloc de 20 feuilles en 250 GR, papier avec grain fin de type croisé mais aussi en grain toilé léger.

Pourquoi un 250 gr ? Je ne sais pas ! Ce type de papier grain fin n'est pas courant, mais il me semble qu'il est plus adapté aux étudiants et enfants, peut-être à cause du prix mais je n'en suis pas sur vu qu'il est introuvable en France...

Le toilé me semble être une affaire pour débuter avec ce type de papier

Je pense que c'est un genre de 4x4 pour étudiant...

Hahnemühle a eu la gentillesse de m'envoyer deux blocs: un en grain fin et un autre en grain torchon. Voici mes critiques.


Papier Hahnemühle"Burgund grain fin "

Si le travail dans le mouillé est plutôt compliqué du fait de son poids allégé, on peu toutefois lui en demander pas mal, car les repentis sont excellents, les couleurs sont tout bonnement excellentes et sans mauvaises surprises et, la grosse surprise pour ce 250 gr, il sêche ultra-rapidement !
Bref une bête de compétition peut-être un peu cher.

Papier Hahnemühle"Burgund grain torchon"

Comme son frère en grain fin, il ne faut point trop le mouiller, car il se met à gondoler. En plus avec son grain "toilé" particulièrement gros, il est pas très facile à travailler. Le repenti est excellent et la texture du papier est solide, on  peut y aller sans aucun problême. Le rendu couleur est tout simplement bluffant et l'effet "toilé" ne fait que renfocer l'aquarelle et offre un effet visuel tout bonnement très agréable...
Il est assez cher aussi et plus difficilement trouvable en France...


A la fin on compte les points et on voit que ce petit papier ne manque pas de mine! Personnellement, je pense que si il était mieux distribué et 30% moins cher, ce papier deviendrait le chouchou des aquarellistes d'instinct ou des étudiants d'arts, ceux qui veulent un papier résistant, agréable avec un final tout bonnement parfait.
C'est pour ça que je l'ai mis en coup de coeur

Allez M'sieu Hahnemühle un tit effort de votre côté...
 
 

1 - Le prix : à partir de13€

2 - La blancheur du papier : 4=perle

3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) =

4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = non

5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :

- de la Daler rowney : Doux et un peu mat
- de la Old Holland : puissantes et doux à la fois
- autres
- QoR : marche mal, éteint les couleurs

6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 5



     
  POUR :la solidité, le rendu final (texture/couleur)

CONTRE : le prix un peu trop élevé pour ce type de papier

L'avis de Yannick :
- Burgund Grain Torchon : Ce papier est à travailler mouillé car à sec àa accroche et la couleur se fixe. Mouillé il se travaille mieux mais gare aux marques qui restent très facilement

- Burgund Grain Fin : J'ai apprécié le grain du papier et sa tenue sans être fixé. Travail agréable, j'aurais tendance à trouver le rendu final un peu mat

     
 



Papier Hahnemühle"Cézanne "

Papier d'aquarelle à la cuve

Bloc encollé en 300 GR, pur coton, en grain fin, grain torchon et grain satiné.

Papier Hahnemühle"Cézanne " grain torchon

Soyons clair, en me basant sur le nuancier d'Hahnemühle, la différence entre le grain fin et le torchon est très minime, quant à la texture de ce dernier, elle n'a rien de vraiment "particulier", c'est assez proche du "grain toilé".
Disons que c'est pour les "craintifs du gros grain"...

A noter que le satiné fait plus blanc et que le verso est lisse...

Passons ces premières remarques et attaquons nous à la bête. Bon, c'est du 100% coton fait sur forme ronde, donc c'est à priori gâge de bon papier...
Effectivement, dans le mouillé, il est parfait ! Même si il aurait une tendance à trop boire car il absorbe beaucoup le bougre! Mais c'est pas pour autant qu'il se repent ce boit s'en soif! Il garde toutes les couleurs qui s'imprègnent et du coup les repentis sont du coup un peu compliqués...
Bien que le grain est sympa au demeurant, le travail précis lui fait peur, et c'est compliqué de lui faire faire de l'extra-finesse.. à moins qu'il soit sobre ou totalement sec!...
Alors, vu comme ça, ce Cézanne serait un mauvais compagnon ... Que nenni, car une fois sec il offre un superbe rendu texture et surtout couleur ! C'est tout juste magnifique ! Ca pête et ça sature de partout !
Par contre attention : il se détache difficilement d'un bloc ( déchirement facile )

Bref, vous l'avez compris, c'est l'ami idéal pour vos aquarelles... hélas, en France il est à priori dur à trouver! C'est ça les bons amis, ils sont rares... et peut-être cher...


Papier Hahnemühle"Cézanne " grain fin

Vous pourriez presque relire la description du grain torchon pour le grain fin !
Le papier est plus lisse que le torchon, ce qui est normal, malgré tout il a une petite texture qui lui va bien... un genre de "revenez-y".. et on y revient avec plaisir !
La couleur est simplement superbe, et la finesse du papier permet tout style de peinture même précise. Le rendu final est clair, saturé sans être exagéré, profond et lumineux. Bref, c'est parfait à ce niveau là. Le petit moins est qu'il aurait tendance (dans mes échantillons) à gondoler lorsqu'il est trop mouillé! Bon repenti et bonne résistance du papier!
Il mérite grandement lui aussi ses 5 étoiles!
 

 

1 - Le prix : ? introuvable sur les sites d'arts

2 - La blancheur du papier : 1=blanc cassé

3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) =4

4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = oui

5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :

- de la Daler rowney : tons lumineux
- de la Old Holland : couleurs saturées

6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 5



     
  POUR : tout

CONTRE : la disponibilité en France

L'avis de Yannick: Un papier fort sympathique avec un grain rapeux. Il faut passer ce premier coup de pinceau pour avoir ensuite un papier plus docile. Les tons lumineux resortent bien, c'est un peu plus compliqués pour les tons foncés qui demandent de trouver le bon dosage pour le résultat final souhaité.

     
     
     
 



Papier Hahnemühle"Allegretto "

Aquarelle d'académie

Bloc et rouleau de 20 mètre en 150 GR, papier avec grain torchon en très léger toilé.

Le papier est à utiliser en technique "sèche" sans trop insister dessus... Il est avant tout destiné aux étudiants d'art ou aux grands consommateurs de papier...

Très dur de le trouver en bloc !


 
 

1 - Le prix : 110€ le rouleau

2 - La blancheur du papier : 1=blanc cassé

3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) =

4 - La possibilité de travailler dans le mouillé =

5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :

Pas assez de papier pour le tester convenablement

6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 :

     
 
     
     
     
 



Papier Hahnemühle"d'Aqua "

Aquarelle d'académie

Bloc de 30 feuilles en 220 GR, papier avec grain torchon de type légerement toilé au recto et lisse au verso.

Bon à quoi il sert avec un poid aussi léger ? Au croquis aquarellé. Par exemple souvenez-vous de ma video sur les crayons Faber castell graphite ou les stick de Winsor & Newton... Vous réalisez donc un petit crob-art, vous prenez votre pinceau réservoir d'eau et hop trois coup de pinceaux SANS lavis ! L'affaire est dans "L'Aqua" ! A acquerir pour des exercices de nus par exemple...

Mais si vous êtes un grand buveur d'eau, laissez tomber !


 
 

1 - Le prix : 16 € le 30x40

2 - La blancheur du papier : 2=ivoire

3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) =

4 - La possibilité de travailler dans le mouillé =

5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :

Pas assez de papier pour le tester convenablement

6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 :

     
 
     
 




Papier Hahnemühle"Britannia "

Aquarelle d'académie

Bloc de différents format (panoramique compris) en 300 GR. Ce papier possède deux types de grains :

- un grain fin très légerement croisé toilé

- un grain torchon du type "toilé" (semblable à celui du Moulin du coq rouge torchon )

Sa texture toilé couplé à sa souplesse (25 gr ça compte par rapport au "rouge"! ) offre un bon petit papier avant de passer au maousse du style "Cornwall" et ses 450 gr.

Il permet aussi de découvrir toute la subtilité du toilé pour pas cher

Voilà, ça c'était à partir du testeur, depuis, je l'ai testé sur un bloc, et j'en reviens pas!.
D'abord la texture est agréable et simple (en grain fin). Le drawing gum réagit très bien , il s'enlève et se remet très facilement sans arracher le papier. Le repenti est hyper facile et profond. Les couleurs sont chatoyantes et terriblement lumineuses; même quand elles sont sèches !
Son point faible : quand la feuille est trop mouillée, elle se détache du bloc toute seule...
Ce papier est une très bonne surprise !

Ce que je ne comprends pas, c'est qu'Hahnemühle n'arrête pas de me dire que c'est le frère jumeau allemand du Moulin du Coq Rouge, alors que ce dernier n'arrive pas à sa cheville...
Bizarre!!! Vous avez dit étrange???...
 
 

1 - Le prix : 7€

2 - La blancheur du papier : 4=perle

3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) =5

4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = oui

5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :

- de la Daler rowney : Lumineuse et puissant
- de la Old Holland : Lumineuse et saturée
- autres
- Isaro :
puissant et saturée

6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 5



     
  POUR : La facilité de travailler dessus, la couleur, et sa résistance

CONTRE : se détache du bloc trop facilement

L'avis de Yannick : J'ai apprécié le grain du papier, son touché, agréable tout au long du travail, papier docile.

     
 



Papier Hahnemühle"Quattro "

Aquarelle d'académie

Bloc carré de 30 feuilles en 300 GR, en grain fin et assez mat.

Il possède une certaine texture légérement rugueuse prononcé au recto avec son grain croisé toilé, et un côté presque satiné au verso.

Le papier n'est pas vraiment blanc et donc pourrait, à mon avis, "éteindre" certains tons de certaines marques.. mais faudrait que j'en ai plus pour vous le confirmer ou l'infirmer...
 
 

1 - Le prix : 28€ (le 30x30 )

2 - La blancheur du papier : 4=perle

3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) =

4 - La possibilité de travailler dans le mouillé =

5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :

Pas assez de papier pour le tester convenablement

6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 :

     
 
     
 




Papier Hahnemühle"Veneto "

Aquarelle d'académie

Bloc en 325 GR, papier avec grain fin au verso et rugueux au recto pour tout type & style d'aquarelle lavis compris.

Il me fait penser au "moulin du coq rouge" (de la même marque) en plus blanc.

Le grain fin est croisé toilé léger.

Ce papier est comme certains politiciens : réversible ! Car selon vos envies, soit il est tout lisse avec son grain fin, soit il est tout toilé en bon grain torchon qu'il est !
Il est très résistant, il a un très bon repenti et les couleurs sont particulièrement vives.
Son petit moins est que la feuille se détache toute seule du bloc si elle trop mouillé...

Voilà ! Voilà ! Voilà !...

Vous vous dites: " il n'en dit pas grand chose l'père Manù ! Bizarre !..."
Ben en fait je n'arrive pas à trancher, vous savez, c'est comme certains restaurants: on y mange bien, le cadre est sympa , c'est pas trop cher, mais il y a un arrière goût qui reste sans savoir pourquoi. C'est le cas du Veneto. Il ne m'a pas convenu, comme si il lui manquait quelque chose... En fait il me fait trop penser au Moulin du coq Rouge avec juste un léger toilé en plus sur une face... Ce côté "passe-partout" me laisse totalement froid envers ce papier qui en ravira d'autres
 
 

1 - Le prix : à partir de 10€

2 - La blancheur du papier : 1=blanc cassé

3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) =4

4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = oui

5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :


- de la Daler rowney : Pas terrible
- de la Old Holland : Vives

6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 3



     
  POUR : Qualité, son côté "double face" et le rendu couleur

CONTRE : se détache du bloc trop facilement

L'avis de Yannick : Pas vraiment de plaisir avec ce papier qui se révèle pas très facile d'utilisation. La couleur s'estompe fortement  et les mélanges sur le papier se font mal, la seconde couche vient virer la 1ère même après un passage au sèche cheveux.
 

     
 



Papier Hahnemühle"Leonardo "

Papier d'aquarelle à la Cuve.

Bloc en 600 GR 100% coton, en grain fin, torchon et satiné.
Bon, disons le carrément, c'est un carton d'aquarelle et non un papier, tellement que l'épaisseur et la lourdeur de la feuille est immense !

Bien sur c'est "The papier" pour les méga mouilleurs et autres textureur....
Le satiné est ce qu'il est toujours plus blanc que ses "fréres", mais quand est-il du grain fin et du grain torchon? Voyons ça ensemble

Papier Hahnemühle"Leonardo "
Grain fin

Le grain fin de ce "Leonardo" est vraiment "fin". Il a un toucher "velours" assez typique des papiers Hahnemühle et reste toujours aussi parfait. Passons ce premier aspect et mouillons-le, ou plutôt plongeons-le ! Non je n'exagère pas ! Lorsque je l'ai chargé en eau la première fois avec un mouilleur, le temps que je descends, le haut était presque sec ! Bref j'ai passé 4 fois le mouilleur avant d'avoir ce que je voulais. Il était temps que je pose la couleur. Bon elle s'étend, mais pas autant qu'avec un 450 ou juste un 300 GR.
Qui dit mouillé dit repenti. J'en fait quelques uns et là une mauvaise surprise, la couleur s'incruste un peu et le repenti n'est vraiment pas facile... Je pige pas le concept mais soit !
Je le fait sècher et je vois que la couleur est malgré tout assez intense.
Je l'appréhende d'une autre façon, en le mouillant moins, le travail se fait du coup plus facilement, tout comme les mélanges, la couleur s'incruste moins, mais les repentis sont toujours aussi compliqué. Le rendu final est très satisfaisant.
Personnellement ce n'est pas ma "came", mais je pense que pour ceux qui travaillent dans l'hypermouillé et autres connaisseurs dans ce genre, ils le trouveront excellent.


Papier Hahnemühle"Leonardo "
Grain torchon

Le torchon est particulièrement intéressant avec un gros grain très légerement croisé toilé (ça se voit très peu).
Le torchon n'a rien à voir avec le grain fin. Il est d'une très grande facilité d'utilisation. Les couleurs se travaillent aisément, le repenti est un peu plus facile qu'avec le grain fin, et le rendu est vraiment magnifique avec son coté doux et fort à la fois.
Concrètement je le préfère à son frère fin. Les tons qu'il rend et la texture nous offre un très beau final.
Je pense que les spécialistes de la mouille trouveront leur plaisir avec ce papier torchon totalement hors norme et peut-être même un peu luxieux....


 


 

1 - Le prix : à partir de 25€

2 - La blancheur du papier : 1=blanc cassé

3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) =5

4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = oui

5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :


- de la Daler rowney : couleurs plates
- de la Old Holland : couleurs puissantes et douces

- autres
-Isaro : saturées et douces

6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 4



     
  POUR : le travail facile et le rendu final

CONTRE : le prix élevé au dessus du 24X32

L'avis de Yannick : Pas vraiment d'expérience avec ce type de gros papier .... le grain est plaisant mais un peu déconcerté par la première application au pinceau  il faut mouiller pour appliquer la couleur plus facilement mais ensuite ça reste humide plus longtemps donc sujet aux accidents. La couleur chute pas mal il faut forcer mais le blanc préservé ressort bien.

     
     
 



Papier Hahnemühle"Carnet de voyage"

Aquarelle d'académie

Bloc de 15 feuilles en spiral en 400 GR, papier en grain fin assez lisse pour tout style d'aquarelle y compris le lavis et plus...

Le recto est très légérement granuleux tandis que le verso est plus lisse

Il est à noter qu'il est très jaunie ( proche de l'Arche crème avec une tendance gris-verte ), donc l'utilisation de la gouache
blanche pour redonner un brin de lumière ici et là est vivement conseillé !

Sa texture fine avec sa solidité offre de multiples possibilités de mélange de médiums...

Côté résultats, ce papier est une bête de concours !
On en fait ce qu'on veut ! Les repentis se font très facilement, il séche assez vite et les couleurs avec le papier jaunie est vraiment très agréable au final. Si au départ ça me rebutait un peu, j'avoue que la touche finale nous offre comme un côté de vieux carnet sorti tout droit hors du temps...

La question est : juste 15 feuilles pour un carnet de voyage ?!...OUCH !!!

J'en fait un coup de coeur, mais je regrette deux choses :

- j'aimerais de plus petit carnet (A5 ou même A6+)
- J'aimerais bien des bloc ou des feuilles de ce papier...
Hahnemühle a une mine d'or avec ce papier et il le sous-utilise ! Dommage !


 
 

1 - Le prix : 11€

2 - La blancheur du papier : 5=jaunie

3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) = 5

4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = oui

5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :

- de la Old Holland : Subtile

6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 :5



     
  POUR : le côté jaunie et la résistance du papier

CONTRE : les formats
     
 



Papier Hahnemühle"Sumi-e "

Bloc en 80 GR, à réserver avant tout pour des esquisses à l'encre de chine ou façon lavis Japonais.

Texture très agréable, légérement rapeuse.

Pas de possibilité de lavis (ou à vos riques et périls !)

Ca c'était pour la base, car l'utilisation est surtout le rendu est tout autre.
D'abord il vous faudra la détacher pour ne point tacher les suivantes, et ce même si il y a un papier de protection entre chaque feuille lavis...
Ensuite en prendre une comme feuille de test et l'utiliser comme référence - si vous utilisez de l'aquarelle- niveau pinceau/couleur/eau /chargement.
Pourquoi?
Un mauvais pinceau chargera soit trop soit pas assez.
Si les couleurs sont fades le résultat le sera aussi, donc prenez des marques puissantes naturellement (Isaro, Old Holland, Daniel Smith, Horadam...)
Trop d'eau et le moindre détail partira en tache flou, pas assez et vous aurez un beau frotti
Ensuite le chargement couleur/eau...vous en prenez trop et tout coule sur le papier, pas assez des deux et rien ne marche !
Et ne pensez pas à faire un repenti : il est impossible d'en faire un...

Bref, vous comprenez, ce papier n'est pas fait pour les amateurs mais bien pour des personnes connaissant bien les bases du Sumi-e ou de l'aquarelle...

Et ceux qui connaissent vont tout simplement "kiffer" le resultat final... Des rendus couleurs effarants ! Des noirs - si vous utilisez de l'encre ou des pinceaux encre- profonds, et côté effets, c'est...tout simplement beau!

Je pense que si vous faites des fleurs floues, ce papier deviendra votre meilleur ami... mais ils vous faudra beaucoup de feuilles avant de l'apprivoiser...

Petit plus : avec les feutres Winsor & newton aquarelle, on peut faire des choses très sympa sur ce papier....
 
 

1 - Le prix : 15€

2 - La blancheur du papier : 2=ivoire

3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) =ne surtout pas essayer !

4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = houla non

5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :

- de la fine :
très mat
- de la Windsor & Newton :
- de l'horadam : très coloré
- de la Sennelier : doux
- de la Daler rowney : flébard
- de la Old Holland : particulièrement dense
- autres
- Isaro
: puissant et un peu mat
- Daniel Smith : très puissant
- Feutres W&N : saturé

6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 4



     
  POUR : le rendu final

CONTRE : à reserver à des pros

L'avis de Yannick : Papier très léger qui empêche les grands aplat de couleurs car il absorbe très vite. Surprenant par les effets obtenus par des touches qui doivent être rapides et chargées en pigment car les couleurs faiblissent fortement.

     
 



Papier Moulin du coq "Multi-techniques "

Bloc de 40 feuilles en 185 GR, à réserver avant tout pour SAUF pour faire de l'aquarelle.

J'ai souvent eu du papier "multi-techniques" pour tout faire. Et j'ai souvent réussi à tout faire avec... J'ai fait des petits aquarelles ou des crob'art aquarellé sans trop de problêmes. J'attendais la même chose avec ce papier... Je crois que rarement j'ai été aussi déçu!
Alors oui il est très blanc, très lisse, le crayon glisse dessus, l'encre aussi... allez ! Osons l'aquarelle ! Et là c'est le drame ! L'aquarelle se fige dans le papier, le repenti est impossible à moins de faire un trou dans la feuille, et je vous parle même pas des tâche de...pigment? ..autres ? .. qui apparaissent sur tous les jus que ce soit de la fine ou de l'extra-fine...
Bref quelque soit le style d'aquarelle et la technique qu'on utilise, le résultat est une catastrophe...
Bref à offrir à vos gamins pour qu'ils s'amusent sur quelque chose pendant que vous travaillez sur un "Cézanne" ou un "Britannia"
   



 

1 - Le prix : 8€

2 - La blancheur du papier : 0 = extra-blanc

3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) = 0 je dirais même -10

4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = seulement si vous désirez vous arracher les cheveux..

5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :

- de la fine

- de la Windsor & Newton
- de la Old Holland
Lire à côté

6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 0



 
     
  POUR : la belle couverture (?)

CONTRE : tout
     
 



Papier Hahnemühle"Toscana"

Bloc en 200 GR grain "torchon", texture légerement toilé sur une face et lisse sur l'autre.

Ah la la ! Hahnemühle je ne les comprends pas! Imaginez, vous avez d'un côté une vieille BX diesel qui est confortable et qui roule bien partout mais qui n'a pas un beau look, de l'autre vous avez une Twingo qui est toute mignonne et juste utile pour se déplacer en ville tellement que c'est un tape-cul... Et bien les pros du marketing a préféré la Twingo !!!..
Pourtant ce "Toscana" en a sous le capot !
- Il a une texture sympa (1 face toilé une autre lisse)
- Il gondole juste ce qu'il faut
- Il a un excellent repenti
- Il a un excellent rendu des couleurs une fois sec !
Que lui demander de plus ?...
D'exister de nouveau...

 
   

1 - Le prix : Quasi introuvable sauf en soldes

2 - La blancheur du papier : 1=blanc cassé

3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) =4

4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = non

5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :

- de la Old Holland : Couleurs ultra-puissantes.

6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 5



     
  POUR : tout

CONTRE : il n'existe plus sur le catalogue
     
       



Papier Hahnemühle"Aquarellselection12 "



Pourquoi 12 ? Parce qu'il y a 12 feuilles !
12 feuilles de quoi ?
Voilà l'intelligence d'Hahnemühle : Offrir la possibilité au grand public d'essayer quasiment tout leurs produits de leur gamme ! Donc, dedans vous avez une :

-  feuille d'aquarelle à la cuve hahnemühle 200 gr grain fin
-  feuille d'aquarelle à la cuve hahnemühle 200 gr grain torchon
-  feuille d'aquarelle à la cuve hahnemühle 300 gr grain fin
-  feuille d'aquarelle à la cuve hahnemühle 300 gr grain torchon (alias "moulin du coq" jaune)( 1 er à notre "top matos #1" )
-  feuille d'aquarelle à la cuve Turner 300 gr grain fin 100% coton
-  feuille d'aquarelle à la cuve Cézanne 300 gr grain fin 100% coton (alias "moulin du coq" bleu)
-  feuille d'aquarelle à la cuve Leonardo 600 gr grain torchon 100% coton
-  feuille d'aquarelle Cornwall 450 gr grain fin
-  feuille d'aquarelle Cornwall 450 gr grain torchon
-  feuille d'aquarelle Britannia 300 gr grain torchon (alias "moulin du coq" rouge)
-  feuille d'aquarelle Torchon 275 gr grain torchon (nuageux) (alias ex "moulin du coq" noir) (mon chouchou!)
-  feuille d'aquarelle Burgund 250 gr grain fin

Et c'est génial ! Pour 5 € (en 17X24) et 11 € (24X32) vous pouvez faire votre Manù en testant vos propres aquarelles et voir ce qui vous va le mieux...
 
Voilà, je pourrais en rester là... mais vous me connaissez, il faut toujours que je me mêle de tout!...
Je répète, l'idée est terriblement sympa et je félicite ceux qui ont décidé de lancer çà; hélas ça manque un peu plus de conception...

Ma principale critique est sur les choix de papier. Je comprend qu'ils désirent mettre en avant leur papier premium, mais il y a un cruel déficit en "autre papier"!
Peut-être pour réduire les coûts ils ont dû faire des choix, mais personnellement j'aurais fait 2 blocs : soit un premium tout grain confondu et un autre moins premium tous grains OU 2 blocs mélangés mais un en version grain fin et un autre en torchon... et peut-être juste en 17x24 pour acheter les 2 blocs...

Je vous invite à consulter mon article sur ce sujet sur mon blog

Je ne sais pas ce que font les commerciaux de la marque, mais seuls "Aquarelle & Pinceaux" vend à ce jour (2016) ce bloc en ligne (sauf erreur)... Et c'est moi qui l'ai fait connaitre à Arteis Nevers lors de mon intervention....(je pense qu'ils doivent en avoir à présent?!)
Laissez une chance à cette belle idée tout de même (malgré ses défauts !) faites là connaitre !


   
 

1 - Le prix : à partir de 5€

2 - La blancheur du papier : non concerné

3 - La résistance au repenti : non concerné

4 - La possibilité de travailler dans le mouillé non concerné

5 - Les couleurs selon le papier. : non concerné

6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 4



 




POUR : l'idée et le prix attractif

CONTRE : le choix de certains papiers








Nuancier papier Hahnemühle

Ce nuancier est un outil que tout artiste pro et prof d’art devrait obligatoirement posséder ! Les artistes pros pour découvrir certain type de papier qui, hélas, n’est pas souvent proposé en magasin, et qui pourrait éventuellement convenir à leurs techniques / univers; pour les profs, apprendre aux élèves les différents papiers et leurs usages.
Je ne sais pas si d’autres marques proposent ce même type de nuancier mais ils devraient tous s’y mettre  ( si c’est le cas, me contacter ) !
Hélas, mille fois hélas, Hahnemühle réserve ce nuancier à quelques uns privilégiés, et du coup je suis loin de mon credo : « l’aquarelle pour tous », et j’en suis désolé. Toutefois j’espère qu’à la suite de cet article, Hahnemühle proposera ce nuancier pour tous…

Après l’avoir dévoré, deux critiques négatives surgissaient :
1- Pourquoi certain papier qui sont sur le nuancier est introuvable, non pas qu’en France mais même sur le net??! Pourquoi Hahnemühle ne propose pas à la vente leurs produits en direct ???
2- l’effet « Cadbury » : pourquoi ne sont ils pas un peu plus grand? Je vous avoue que même si je suis adepte des miniatures, là…bof ! bof ! … Un nuancier en A5 serait parfait… le rêve : un A4…mais je rêve trop ;)

En conclusion, je dirais que j’ai été comme un marin découvrant l’île mystérieuse, sans pouvoir pour autant retrouver le chemin qui m’a amené à elle pour l’offrir à tout le monde. Mais j’ai une piste : utilisez twitter ou le formulaire de contact d’Hahnemühle.. qui sait???…












POUR : Un merveilleux outil pour tous les artistes cherchant leur support avant de peindre

CONTRE : reservé à quelques'uns?







Watercolour book Hahnemühle
Carnet de voyage en 200  Gr

Le nouveau carnet de voyage de chez Hahnemühle bouffe, littéralement parlant, les plates bandes de chez Moleskine :
- Une couverture "hardcover" noire
- Du papier aquarelle 200 Gr
- et un prix en moyenne 10 à 20% moins cher (sans parler des promos)
Mais est il aussi bien voire meilleur? C'est la question que je me suis posé dans cette vidéo...




Résumons : Nous avons d'un côté un produit assez bien fini (le Moleskine) mais cher, et un autre qui fait un peu plus "roots" qui se dispense de fioritures et légèrement moins cher : Le watercolour book ! A noter qu'en A6 il est un peu plus grand que le tenant du tire...
Niveau papier, l'Hahnemuhle réagit bien, se gondole peu et est plus résistant aux repentis...
Les couleurs sont bonnes, mais pas de soucis avec ce papier extra-blanc...
La construction est solide, sommaire mais solide. La couverture peut être personalisable avec un peu de peinture acrylique ou juste des feutres
Bref, comme d'habitude, la marque nous offre le principal...
et c'est tout ce qu'on lui demande.

Ce petit carnet à beaucoup d'atouts dans sa manche, même si il manque un peu de "glossy"...
Il trouvera la poche des urbans sketcher et autre fans de carnet de voyage très facilement.





1 - Le prix : à partir de 9,50€

2 - La blancheur du papier :  2=Ivoire

3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) =3

4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = non

5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :

- de la Old Holland: saturé & contrasté

6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 4






POUR : la qualité de fabrication, le papier, le prix (raison de son étoile supplémentaire)

CONTRE : le manque  d'une version plus "glossy" ?




Carnet de voyage "Nostalgie" Hahnemühle
Carnet de voyage en 190  Gr

J'ai beaucoup de mal à comprendre les gars du marketing de chez Hahnemühle! Il y a moins d'un an ils nous sortent les "watercolours books" cités plus haut ! Et là, tout d'un coup, en lousdé ils nous affichent les carnets de voyage "Nostalgie"!  Alors bien sur d'un côté ce sont des carnets d'aquarelle et de l'autre des carnets de voyage! La différence est que d'un côté nous avons un papier texturé de 200gr, et de l'autre un papier ultra lisse de 190gr. Donc, c'est comme si je voulais comparer un whisky irlandais et un whisky d'Islay. Mais le problème (et les connaisseurs le savent bien)  c'est que l'Islay est meilleur !
Oui, le "Nostalgie" est vraiment meilleur par rapport au "watercolour book", ou plutôt il est bien plus polyvalent!
Revenons sur le "watercolour book". C'est un papier avec un grain fin, qui a un excellent rendu couleur et une facilité dans le travail de l'aquarelle. Certes il est bien, et le seul moyen de l'améliorer serait de mettre certain papier coup de coeur (voir plus haut) ou avec des feuilles plus épaisses.
A la fin j'écrivais ceci dans ma critique "
Ce petit carnet à beaucoup d'atouts dans sa manche, même si il manque un peu de "glossy"..."
C'est à croire que les gars d'Hahnemühle me lisent, car non seulement il est plus agréable au toucher de la couverture, mais les feuilles sont plus lisses et du coup le feutre glisse avec plaisir. Bref ce qu'on attends d'un carnet de voyage !

Quid niveau aquarelle?
Quand je l'ai eu entre les mains, je me suis dit aussitôt : "mouais! un 190 gr lisse, ça va être short avec l'aquarelle!..." Que nenni ! non seulement il tolère bien l'aquarelle, mais en plus on peut la travailler comme on le ferait sur n'importe quel papier, et sans pour autant créer un trou dedans! Côté couleurs, elles sont magnifiques, et je dirais même plus, ce carnet permet de voir les possibilités intrinsèques de chaque marque de couleurs !
Les repentis sont bons et étonnamment le papier résiste !
Là ou le "Nostalgie" terrasse la concurence, c'est avec le mix feutre + aquarelle ! Le feutre glisse comme une championne russe de patinage, c'est juste un pur plaisir, sans le moindre scratch et surtout qu'il sèche rapidement et permet la note d'aquarelle immédiate.

Alors bien sur, comme c'est un 190 gr le papier une fois sec, ressemble plus à un terrain militaire après des passages de tank qu'à de jolies feuilles plates. Mais hormis ce détail esthétique, il faut reconnaître que l'équipe"recherche et developpement" de chez Hahnemühle a enfin fait du très bon boulot, en créeant un carnet de voyage qui ravira les urbansketchers ayant marre de claquer plus de 20€ pour un carnet !...
Et oui, même le prix est dérisoire!

Ce n'est pas un coup de coeur que je mets à ce carnet, mais un énorme coup de coeur !!!..


1 - Le prix : à partir de 6,50€

2 - La blancheur du papier4= perle

3 - La résistance au repenti allant de 0 (mauvais) à 5 (résistance absolue) =3

4 - La possibilité de travailler dans le mouillé = léger mouillé

5 - Les couleurs selon le papier. Testé avec :

- de la Old Holland:
- Grumbacher:
- Isaro:
- Mijello :
- Daniel Smith:
Ce carnet respecte les qualités de chaque couleur


6 - Ma cote d'amour mesuré sur 5 : 5







POUR : tout

CONTRE : rien